Actualisé 20.02.2018 à 04:35

FootballXamax et Servette se neutralisent

Dominé par les Genevois, les Neuchâtelois ont péniblement réussi à arracher le match nul lors de la 21e journée de Challenge League.

Malgré une nette domination, Servette a concédé le nul face à Xamax. (Lundi 19 février 2018)

Malgré une nette domination, Servette a concédé le nul face à Xamax. (Lundi 19 février 2018)

Keystone

Xamax et Servette n'ont pas réussi à se départager lundi soir dans le choc de la 21e journée de Challenge League (1-1). Le leader neuchâtelois conserve donc 11 longueurs d'avance sur les Grenat, qui comptent un match en retard.

Mais Xamax devra évoluer durant au minimum deux semaines sans son défenseur Mustafa Sejmenovic. Le natif d'Yverdon s'est blessé à l'épaule dans la rencontre.

Sorti à la 20e minute de la partie, Sejmenovic souffre d'une entorse du ligament dans l'épaule, a relevé Xamax dans un communiqué, précisant que le cas de son défenseur serait réévalué dans une quinzaine de jours.

Nette domination

Les regrets sont bien plus grands côté servettien à l'issue de cette rencontre. Le SFC a nettement dominé les débats durant les vingt premières minutes de jeu, comme durant les vingt-cinq dernières. Mais les hommes du coach Meho Kodro - qui s'est passé des services de Sébastien Wüthrich (en tribunes) - n'ont pas été capables de mettre fin à la belle série neuchâteloise. Ils auraient pourtant pu (dû?) bénéficier d'un penalty à la 67e sur une faute de main de Steve Lawson plutôt évidente.

Invaincu depuis désormais onze matches (huit victoires, trois nuls), Xamax rêvait peut-être de réussir le même coup que le 4 décembre lors du précédent affrontement entre les deux formations. Les joueurs de Michel Decastel s'étaient alors imposés 2-1 à la Praille grâce à des réussites tombées aux 88e et 95e minutes, après avoir souvent subi le jeu.

Xamax a évité le pire

Raphaël Nuzzolo et ses équipiers ont d'ailleurs également concédé l'ouverture du score lundi à la Maladière. Elle tombait dès la 6e minute, sur la troisième opportunité nette des Servettiens. C'est l'ancien joueur de la Juventus Paolo De Ceglie qui trouvait la faille d'une reprise de la tête, après un corner de Miroslav Stevanovic.

Xamax s'est rapidement ressaisi, montant en puissance après un premier quart d'heure plus que compliqué. L'ex-Servettien Geoffrey Tréand signait l'égalisation dès la 29e minute, profitant d'une passe en retrait de Nuzzolo après une mauvaise relance de Nathan. Mais les Neuchâtelois n'allaient plus montrer grand-chose par la suite. Et ils s'en sortent finalement bien avec le point du match nul.

(si)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!