02.11.2018 à 15:27

Xamax: éviter un (autre) coup de la panne

Football

A peine rentrés du Tessin, Michel Decastel et ses joueurs s'apprêtent à repartir pour Thoune. Pour «faire quelque chose».

par
Renaud Tschoumy
Michel Decastel aimerait bien que ses joueurs fassent preuve de plus d'efficacité devant le but adverse.

Michel Decastel aimerait bien que ses joueurs fassent preuve de plus d'efficacité devant le but adverse.

Keystone

Le déplacement de NE Xamax FCS au Tessin lui aura finalement coûté beaucoup d'énergie. Outre une élimination en Coupe après des prolongations sur un terrain difficile, Michel Decastel et ses joueurs ont encore été retardés par une panne de leur car sur le chemin du retour, jeudi matin à la hauteur de Bellinzone.

Ils ont donc dû poireauter quatre heures avant qu'un autre car - celui du FC Lugano! - ne les prenne en charge et ne les ramène à Neuchâtel, où ils sont finalement arrivés à 17h15. «On a été forcés de prendre notre mal en patience, explique Michel Decastel. D'abord, on a pris le café, puis on a dîné.»

Mais cet incident n'a pas chamboulé tous les plans de l'entraîneur xamaxien. «Nous avions de toute manière prévu de ne rentrer que jeudi, pour que les joueurs puissent effectuer leur décrassage sitôt après le match à Lugano. Quant à ceux que je n'avais pas convoqués et qui étaient restés à Neuchâtel, ils se sont entraînés comme prévu à 16h30.»

Toute l'équipe s'est retrouvée ce vendredi matin. Et elle prendra la direction de Thoune samedi après-midi (coup d'envoi du match à 19h). Dans quel car? «Je ne sais pas, on verra bien, rigole Decastel. Ce que je sais, par contre, c'est que Thoune est une belle équipe, difficile à bouger et qui fait bien circuler le ballon. On se déplace évidemment pour ramener quelque chose, ce d'autant plus que mercredi, dans la jouerie, on était plutôt bien. Mais on a raté trop d'occasions, comme contre Lucerne.»

A corriger à la Stockhorn Arena, sous peine de subir un nouveau coup de la panne.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!