Football – Xamax n’y est vraiment plus
Publié

FootballXamax n’y est vraiment plus

En deux duels face à Schaffhouse, Neuchâtel en a vu sept filer dans ses filets. La défaite 0-3 de vendredi, la cinquième en six matches, pue le manque de confiance. Raphaël Nuzzolo est sorti sur blessure au quart d’heure.

par
Florian Vaney
Les temps sont durs pour le Neuchâtel Xamax d’Andrea Binotto.

Les temps sont durs pour le Neuchâtel Xamax d’Andrea Binotto.

Pascal Muller/freshfocus

Une scène pour vous situer le goût de la soirée de Neuchâtel Xamax. 11e minute, Raphaël Nuzzolo crochète sur sa gauche, trouve une position de tir difficile et alerte une première fois le gardien du FC Schaffhouse, Francesco Ruberto. Mais surtout, l’attaquant neuchâtelois se fait mal sur le coup. Il boite, doit sortir: Karim Gazzetta le remplace. Sur son premier ballon, le numéro 28 envoie un high kick dans le visage d’un adversaire. M. von Mandach est pyschologue, il se contente d’un carton jaune. À ce rythme, le match pourrait être long

Après une première mi-temps correcte mais imprécise, la seconde période l’a été pour les Rouge et Noir. La faute à deux buts schaffhousois tombés rapidement et coup sur coup (52e et 60e). Ivan Prtajin clora même la marque en toute fin de rencontre pour les visiteurs (0-3). La fragilité xamaxienne sautait aux yeux. Naïveté, agacement, incompréhensions: les signes d’un sérieux manque de confiance ne mentaient pas au tableau d’affichage et dans le regard des spectateurs de la Maladière. Une cinquième défaite en six matches pointait à l’horizon. Et ce n’est pas l’expulsion de Karim Gazzetta (80e) qui allait améliorer les choses.

Voilà où en est rendu NE Xamax au soir de la 13e journée de Challenge League. Son début de saison digne d’un rêve n’est plus qu’un souvenir. Le temps de tout remettre en question n’est pas venu. Celui de revenir aux fondamentaux davantage, dans un collectif où chacun commence à vouloir sauver la baraque par lui-même. Les occasions existent toujours, mais elles se muent peu à peu plutôt en situations. Moins concrètes, moins palpables. Un mauvais signe. Xamax doit se sortir de là.

Neuchâtel Xamax - Schaffhouse 0-3 (0-0)

La Maladière, 3316 spectateurs.

Arbitre: Johannes von Mandach.

Buts: 52e Prtajin 0-1; 60e Tavares, autogoal 0-2; 94e Prtajin 0-3.

Xamax: Guivarch; Ouattara (62e Gomes), Djuric, Berisha, Tavares; Beloko, Hammerich (62e Veloso); Haile-Selassie, Lahiouel, Nuzzolo (14e Gazzetta); Mafouta (74e Surdez). Entraîneur: Andrea Binotto.

Schaffhouse: Ruberto; Krasniqi (89e Kalem), S. Müller, Padula, Lika (70e Gonzalez); Bislimi (89e Fehr), Hamdiu, Rodriguez (79e Neitzke), A. Müller; Ardaiz (79e Del Toro), Prtajin. Entraîneur: Martin Andermatt.

Avertissements: Gazzetta (15e, jeu dangereux), Hamdiu (63e, jeu dur), Padula (77e, jeu dur), A. Müller (80e, antijeu), Ruberto (91e, antijeu).

Expulsion: Gazzetta (80e, jeu dur, deuxième avertissement).

Votre opinion