Football: Xamax réussit un petit exploit à Bâle

Publié

FootballXamax réussit un petit exploit à Bâle

Grâce à un but de Nuzzolo, le club neuchâtelois a tenu en échec les Rhénans sur leur pelouse (1-1). Victime d'une probable commotion, Walthert a dû céder sa place.

par
Nicolas Jacquier
Bâle
Nuzzolo a soulagé les siens.

Nuzzolo a soulagé les siens.

Keystone

Trois jours après son humiliante élimination de la Coupe de Suisse (6-0 contre Lausanne), Xamax a démontré qu'il possédait des ressources. Devant «seulement» 18'000 spectateurs et sur une pelouse rendue difficile en raison des pluies diluviennes qui devaient précéder le coup d'envoi, les visiteurs ont réussi l'exploit de tenir Bâle en échec. Un point du courage et de l'abnégation qui, conjugué à la victoire de Lugano à Lucerne, ne suffit cependant pas à Xamax pour échapper à une place de barragiste que ses joueurs retrouvent au terme de la treizième journée de Super League.

Privé de Karlen, touché aux adducteurs et ménagé dans l'optique du prochain match contre Thoune, Xamax a joué crânement sa chance dès le coup d'envoi. Ce qu'il avait déjà fait voici deux semaines en osant venir bousculer Young Boys chez lui au stade de Suisse, mais sans réussite. Bâle a certes globalement dominé les débats en première période déjà, mais il s'est chaque fois heurté à un Walthert attentif, mis en confiance par ses deux premiers arrêts (suite à des frappes de respectivement Frei et Pululu), sauvé de surcroît par son poteau sur un essai de Zhegrova (33e). Entre-temps, les visiteurs avaient pu prendre les devants lorsque Nuzzolo concrétisait une lumineuse ouverture de Seferi. Après avoir effacé Cömert, qu'il a mis dans le vent d'un crochet astucieux sur lequel le défenseur n'a pas franchement bonne mine, le No 14 trouvait l'ouverture au premier poteau (29e).

L'arrêt de Minder

Un but qui récompensait alors l'état d'esprit d'un Xamax qui aurait déjà pu ouvrir la marque dix minutes plus tôt (reprise de Seferi juste à côté, à la conclusion d'un slalom de Nuzzolo). Il y avait aussi précédemment eu une scène de penalty curieusement oubliée par M. Dudic dans le rectangle bâlois ainsi qu'un réflexe salvateur d'Omlin devant Ramizi. A la pause atteinte sous les sifflets pour des Rhénans un brin trop confiants, ayant eu le tort de prendre leur adversaire de haut, les Neuchâtelois avaient fait tout juste, excepté quelques gestes de nervosité à l'image de Xhemajli, pas loin de perdre ses nerfs dans le duel l'opposant à Ademi, son ancien coéquipier.

Restait alors une mi-temps à tenir, ce à quoi s'employa des visiteurs recroquevillés dans leurs seize mètres, peinant toujours plus à en sortir. Une danse du scalp bâloise restée au demeurant longtemps sans conséquence. On se demande encore comment Pululu s'y est pris pour frapper à côté du ballon (63e), suite à un impeccable service de Zhegrova, seul Bâlois à surnager. Sur un contre express, c'est même Seydoux qui pouvait se présenter seul devant Omlin, auteur de l'arrêt qu'il fallait pour ne pas corser davantage la tâche de son équipe (70e). Quelques instants plus tard, une déviation subtile d'Ademi, surgissant sur un centre de Zhegrova, relançait les actions locales. Touché dans un précédent choc et demeuré groggy à terre, Walthert devait ensuite abandonner sa cage et céder sa place à Minder pour une fin de partie exaltante.

Malgré plusieurs rushs adverses, la résistance neuchâteloise n'allait toutefois pas craquer, Minder sauvant le nul d'un réflexe prodigieux au bout des arrêts de jeu (95e, reprise d'Ademi). Avec les armes qui sont les siennes et état d'esprit retrouvé, Xamax n'a rien volé.

Bâle – Xamax 1-1 (0-1)

Parc Saint-Jacques, 18003 spectateurs. Arbitre : M. Dudic.

Buts: 29e Nuzzolo 0-1, 74e Ademi 1-1.

Bâle: Omlin ; Widmer (46e Bua), Cömert, Alderete, Petretta ; Frei, Xhaka ; Okafor (16e Zhegrova), Zuffi, Pululu (65e Stocker) ; Ademi. Entraîneur : M. Koller.

Xamax: Walthert (80e Minder) ; Gomes, Neitzke, Oss, Xhemajli, Seydoux ; Ramizi, Mveng, Doudin (52e Corbaz), Seferi (58e Kamber); Nuzzolo. Entraîneur : J. Magnin.

Notes: Bâle sans Ramires, Kuzmanovic, van Wolfswinkel (blessés). Xamax sans Djuric, Farine, Karlen, Dugourd. 14e : sortie sur blessure d'Okafor. 33e : frappe de Zhegrova sur le poteau.

Avertissements: 23e Nuzzolo, 36e Xhemajli, 42e Alderete, 52e Doudin, 86e Gomes, 89e Seydoux, 90e Mveng, 91e Ademi.

Nicolas Jacquier, Bâle

Ton opinion