Publié

FootballXamax, une exclusion en questions

Le retrait de la licence SFL à NE Xamax est une mesure sans précédent. Elle suscite son lot d’interrogations.

par
Mathieu Aeschmann
NE Xamax est à terre. Que lui réserve l’avenir?

NE Xamax est à terre. Que lui réserve l’avenir?

Keystone

Le football suisse moderne a connu son lot de faillites, qu’elles fussent lointaines et méconnues (Wettingen en 1993, Lugano en 2003) ou traumatisantes de proximité (Lausanne-Sport en 2003, Servette en 2005). Or aucun de ces épisodes fâcheux ne peut servir de grille d’analyse pour interpréter l’avenir immédiat de Neuchâtel Xamax. La raison en est simple: le club neuchâtelois n’est pas (encore) en faillite. Il est ainsi devenu hier le premier club de l’histoire du football professionnel helvétique à se voir retirer sa licence de jeu sans que sa société anonyme ni son association ne se trouvent contestées. Devant cet état de faits inédit, les questions se bousculent. La Super League comptera-t-elle cette saison un club relégué directement? Les joueurs xamaxiens sont-ils libres de s’engager sous de nouvelles couleurs? Ou encore y a-t-il une infime chance de voir NE Xamax affronter le LS samedi 4 février? Tour d’horizon pour lever les doutes.

Votre opinion