Moto: Yamaha MT-10, missile «Transformer»

Publié

MotoYamaha MT-10, missile «Transformer»

Si les ventes d'hypersportives marquent le pas, les roadsters dits «hyper naked» au look extrême connaissent un énorme succès. Avec la MT-10, les sensations et l'émotion sont au rendez-vous.

par
Claude Bovey
Alessio Barbanti

Maître de l'accélération, Master of Torque, MT, ça vous parle? Bien sûr! La série des roadsters MT, déclinée dans des versions aux cylindrées destinées à tous, fait actuellement le gros succès de la marque japonaise. Dans cette gamme, on retrouve la MT-03, la MT-07, la MT-09 et, maintenant, la MT-10, fleuron de la série, équipée en toute «simplicité» du fabuleux moteur Crossplane de l'hypersportive R1.

Sur ces motos, il y a d'abord ce look particulier, parfois qualifié de «Manga», que Kawasaki a initié avec sa gamme «Z». Ici, sur la Yamaha MT-10, le travail du design passe un cran plus loin en termes d'agressivité… Les éléments, qu'ils soient décoratifs ou fonctionnels comme les caches de prise d'air, sont découpés, ajourés, imbriqués. Le tout, conçu dans une belle harmonie, reconnaissons-le! Le premier succès de la MT-10 est ainsi obtenu grâce à son design osé. Un design qui, certainement, ne fera pas l'unanimité. Mais nous, on aime!

Et, sur la MT-10, l'émotion n'est pas que visuelle. Les sensations fortes ressenties à son guidon sont permanentes et explosives. A commencer par les accélérations venues d'ailleurs, domptables sur trois niveaux. «STD» pour standard, «A» sur lequel presque tout est ouvert et «B»… Ce dernier mode «lâche les chiens» avec brutalité. Les poussées d'adrénaline sont alors synchonisées sur ce rythme. Enorme! La puissance de 160 chevaux reste présente sur les trois modes. Elle est simplement distribuée différemment. Heureusement, un système d'antipatinage réglable aussi sur trois niveaux, qui par ailleurs empêche les cabrages intempestifs, est présent afin de calmer le jeu. Ici, la connection entre l'esprit du pilote, sa main droite et la force transmise au pneu arrière est immédiate, intuitive.

Chassez le naturel…

La position de conduite n'est pas fatigante malgré la dureté de la selle qui trahit le côté hypersportif de la MT-10. Son châssis (ce dernier transplanté tel quel de la R1, à l'exception du point d'ancrage du bras oscillant à l'arrière) autorise un rythme soutenu dans les enfilades de virages. Les trajectoires, même sur routes bosselées, se tirent au cordeau. Les suspensions de la MT-10 offrent un bon confort tout en garantissant une grande stabilité à basse comme bien sûr à haute vitesse.

Absurde à première vue sur ce genre de moto: la MT-10 est équipée d'un régulateur de vitesse! Il fonctionne en gros entre 40 et 180 km/h, quand on utilise les rapports de vitesses 4 à 6. Il aura au moins le mérite d'être un garant «anti-Via sicura», pour ceux qui l'utiliseront.

PRIX DE BASE

14 680 fr.

YAMAHA MT-10

Type de moteur: 4 temps, DACT, 4 soupapes, à refroidissement liquide, injection électronique

Cylindrée: 998 cm3

Alésage x course: 79,0 mm x 50,9 mm

Puissance: 118,0 kW (160,4 ch) à 11 500 t/min

Couple: 111,0 Nm à 9000 tr/min

Transmission: Chaîne; boîte 6 vitesses

Emissions CO2: 185 g/km

Châssis:

Cadre: Deltabox en aluminium

Suspension avant: Fourche télescopique, Ø 43 mm. Débattement 120 mm

Suspension arrière: Bras oscillant, (Monocross), Débattement: 120 mm Angle de chasse: 24º

Chasse: 102 mm

Freins avant: Double disque à commande hydraulique, 320?mm Ø

Frein arrière: Simple disque à commande hydraulique, 220 mm Ø

Pneu avant: 120/70 ZR17 M/C (58 W)

Pneu arrière: 190/55 ZR17 M/C (75 W)

Dimensions LxlxH: 2095 m x 800 mm x 1110 mm

Hauteur de selle: 825 mm

Empattement: 1400 mm

Garde au sol minimale: 130 mm

Poids: (comprenant l'huile et le plein de carburant) 210 kg

Capacité essence: 17 litres

Ton opinion