Polémique: Yann Moix: «Ces propos ne regardent que moi»
Actualisé

PolémiqueYann Moix: «Ces propos ne regardent que moi»

Très critiqué après avoir déclaré qu'il n'aimait pas le corps des femmes de 50 ans, l'écrivain s'est expliqué, indiquant qu'il ne regrettait pas son discours.

par
Cover Media

Yann Moix est victime de ses penchants. C'est en substance, ce message qu'il a voulu faire passer pour se défendre. L'écrivain, très critiqué après une interview dans «Marie Claire» où il expliquait pourquoi il n'était pas attiré par les femmes de 50 ans, a tenu à s'expliquer.

Interrogé par Marc-Olivier Fogiel sur RTL, l'auteur de «Rompre», bien loin de s'excuser, s'est justifié. «Ce sont des propos que je ne regrette pas, car ils ne regardent que moi. J'aime qui je veux et je n'ai pas à répondre au tribunal du goût, qui pour moi est une absence totale de goût», a-t-il expliqué.

Et d'ajouter: «Je ne vis pas ça comme une fierté, mais presque comme une malédiction. On n'est pas responsable de ses goûts, de ses penchants, de ses inclinations. Je ne suis pas là en train de pérorer.»

Depuis la publication de l'interview, Yann Moix est la cible de toutes les critiques, notamment de femmes quinquagénaires qui lui ont répliqué qu'elles n'étaient pas intéressées par lui, elles non plus.

Et l'auteur l'a visiblement bien compris. «Bien sûr que j'ai un problème, je suis un adolescent, un enfant. Les femmes de 50 ans ne me voient pas non plus. Elles ont autre chose à faire que de se trimbaler un névrosé qui écrit et lit toute la journée. Ce n'est pas évident d'être avec moi», a-t-il conclu.

Votre opinion