Publié

FootballYB fait le minimum

Au match aller du 3e tour qualificatif de la Ligue Europa, les Bernois se sont imposés 1-0 contre les Chypriotes de Ermis Aradippou.

par
SI
Michael Frey et Renato Steffen traverse la défense chypriote.

Michael Frey et Renato Steffen traverse la défense chypriote.

Keystone

Young Boys ne sera pas à l'abri d'une mauvaise surprise jeudi prochain à Chypre pour le match retour de son 3e tour qualificatif de l'Europa League.

Les Bernois ont dû se contenter d'un court succès (1-0) à l'aller face à la modeste formation d'Ermis Aradippou. C'est une réussite de Raphaël Nuzzolo à la 58e minute qui a permis aux hommes d'Uli Forte d'éviter un immense camouflet. Le milieu biennois reprenait très timidement un centre de Scott Sutter au premier poteau, mais son tir s'avérait victorieux grâce à la bévue du gardien macédonien Martin Bogatinov qui détournait le ballon dans ses propres filets.

YB, qui a évolué devant un peu plus de 7000 supporters dans son Stade de Suisse, pouvait alors s'estimer bien payé. Le troisième du dernier championnat de Super League avait en effet peiné pour prendre en défaut la défense chypriote. Sa première occasion de but de la deuxième mi-temps était survenue deux minutes seulement avant l'ouverture du score...

Les Bernois avaient même frisé la correctionnelle au cours d'une première mi-temps manquée, dans laquelle Ermis Aradippou s'était créé les meilleures opportunités. Le jeune gardien fribourgeois Yvon Mvogo (20 ans) s'interposait ainsi brillamment devant Mircea Axente, qui avait pu se présenter seul devant lui (21e). Il repoussait même miraculeusement un tir dévié de Ruben Palazuelos, qui avait également le poids d'un but (24e).

Les Young Boys, qui peuvent se réjouir de ne pas avoir concédé de but à domicile, auraient cependant pu (dû?) s'imposer plus nettement. Seulement, l'efficacité n'était pas au rendez-vous pour Moreno Costanzo (62e), Nuzzolo (85e), Gonzalo Zarate (dans les arrêts de jeu) et surtout Scott Sutter (73e), qui manquait le but vide à la suite d'un corner de Costanzo. Les Bernois peuvent s'attendre à souffrir jeudi prochain, même si Ermis Aradippou ne s'est pas montré dangereux dans ce match aller à l'exception de ses deux grosses occasions de but de la première période.

Votre opinion