Publié

FOOTBALLYoric Ravet: «On a montré de quoi l’on était capable»

En écrasant Zurich 3-0 sur sa pelouse, le LS a pris un net ascendant psychologique sur Sion avant le derby romand. Héros de l’après-midi, Ravet a signé un fantastique doublé.

par
Nicolas Jacquier
Ennio Leanza, Keystone

Trois points et du jeu: en une après-midi ensoleillée où le LS eut le bon goût d’associer la manière au résultat, le club vaudois a accentué encore davantage la pression sur le FC Sion, dont il n’est plus séparé que de 4 points aujourd’hui. Toutes plus magnifiques les uns que les autres, les trois réussites du visiteur témoignent de la confiance qui habite désormais la «lanterne rouge». Qui n’a plus de lanterne rouge que la place. «On arrive aujourd’hui à traduire en match ce que l’on réussit à l’entraînement durant la semaine, devait résumer Yannis Tafer. On est récompensé de nos efforts.» Peu après l’heure de jeu, le Français a signé un but d’anthologie (contrôle et frappe pleine lucarne de plus de 30m). «Quand je vois le ballon arriver, je sais qu’il va finir au fond. C’est du moins ce que je me dis en prenant ma chance.» Souvent abandonné par la chance par le passé, le LS a cette fois été assisté par l’indispensable réussite nécessaire à l’exploit qu’il a signé. Notamment lorsque Rikan rata un penalty (55e), alors que le score était encore de 1-0. Certainement le tournant du match. «En d’autres temps, reprend Tafer, le penalty serait rentré avec l’aide du poteau. Là, il sort grâce au poteau...» Ce qui fait, on en conviendra, toute la différence.

Votre opinion