Football - Young Boys a encore le droit d’y croire
Publié

FootballYoung Boys a encore le droit d’y croire

Les Bernois n’ont plus leur destin entre leurs mains. Mais s’ils veulent poursuivre leur aventure européenne au printemps, une chose est sûre, ils vont devoir battre Manchester United mercredi soir à Old Trafford.

par
Claude-Alain Zufferey
À l’aller, Young Boys avait battu Manchester United 2-1 à Berne. Il faudra faire aussi bien mercredi à Old Trafford.

À l’aller, Young Boys avait battu Manchester United 2-1 à Berne. Il faudra faire aussi bien mercredi à Old Trafford.

freshfocus

Tout footballeur aspire à pouvoir fouler, un jour, la pelouse d’Old Trafford, le Théâtre des… rêves. Pour les joueurs de Young Boys, c’est le grand soir. Ils affronteront ce mercredi Manchester United dans le cadre de la sixième et dernière journée de la phase qualificative de la Ligue des champions.

Dans le groupe F, les choses sont claires: les Mancuniens sont d’ores et déjà assurés de finir en tête. Villarreal, deuxième avec sept points, et l’Atalanta troisième avec six points, se retrouveront en Italie pour essayer de décrocher le deuxième ticket qualificatif pour les huitièmes de finale de la compétition.

Pour YB, tout n’est pas perdu. Il lui reste un infime espoir d’être reversé en Ligue Europa. Mais pour cela, il faudra l’emporter face aux Red Devils et espérer que l’Atalanta perde contre Villarreal.

«Nous sommes à la dernière journée de la phase de groupe de la Ligue des champions et nous jouons encore pour quelque chose. Les circonstances - même si elles sont compliquées - font que nous pouvons encore croire à une qualification pour la Ligue Europa. J’estime que cela est déjà un succès pour nous», a commenté le coach Bernois, David Wagner, en conférence de presse de veille de match.

Manchester United va faire tourner

Du côté de Manchester United, le nouvel entraîneur Ralf Rangnick a déjà annoncé qu’il allait faire tourner son effectif: «C’est tout à fait logique que nous voulions reposer quelques joueurs, au vu du grand nombre de matches que nous allons devoir jouer dans les prochaines semaines.»

En comptant la rencontre face à YB, United aura six matches à disputer lors des 23 prochains jours.

Donny van de Beek (à dr.) n’a pas beaucoup de temps de jeu avec les Red Devils. Il aura l’occasion de se mettre en évidence mercredi face à YB.

Donny van de Beek (à dr.) n’a pas beaucoup de temps de jeu avec les Red Devils. Il aura l’occasion de se mettre en évidence mercredi face à YB.

AFP

Mais lorsqu’un poids lourd du football mondial aligne une équipe «B», elle garde toujours de l’allure. La formation probable qui débutera ce soir, côté mancunien, devrait ressembler à cela: Henderson – Wan-Bissaka, Lindelof, Bailly, Telles – Matic, Van de Beek – Greenwood, Elanga, Mata – Martial.

«J’ai entendu que le coach allait aligner d’autres joueurs. À nous de nous adapter et de trouver des solutions. C’est Manchester United! Son effectif est impressionnant avec une vingtaine de joueurs de classe mondiale. Et ces gars, à chaque fois qu’ils entrent sur un terrain, ils veulent gagner», poursuit David Wagner.

Plus d’engagement et d’intensité

L’entraîneur des Bernois souhaite également insister sur le fait que les Red Devils ont une revanche à prendre suite à leur défaite sur la pelouse artificielle du Wankdorf (2-1), le 14 septembre dernier.

Propos confirmés par Ralf Rangnick: «Nous devons effacer ce revers. Il est clair que, peu importe quels joueurs démarreront mercredi, nous voudrons à tout prix l’emporter.»

C’est Ngamaleu qui a battu De Gea sur le 1-1 à Berne en septembre.

C’est Ngamaleu qui a battu De Gea sur le 1-1 à Berne en septembre.

freshfocus

Le match de mercredi soir n’aura rien à voir avec celui d’il y a trois mois. Manchester United est déjà qualifié et jouera sans pression. Et les stars mancuniennes ont eu un regain de motivation avec l’arrivée de leur nouveau coach.

«Il faut dire que Ralf Rangnick est un excellent entraîneur qui connaît son métier. Il a fait grandir de nombreuses équipes. Je m’attends à ce que United joue face à nous avec plus d’engagement et d’intensité que lors du match aller. Mais peu importe. Nous devons avant tout nous concentrer sur nous-mêmes et continuer à jouer notre football», conclut David Wagner.

Le nouvel entraîneur de Manchester United, Ralf Rangnick, a déjà fait évoluer le jeu de son équipe.

Le nouvel entraîneur de Manchester United, Ralf Rangnick, a déjà fait évoluer le jeu de son équipe.

AFP

Young Boys a déjà battu une fois le grand United, alors pourquoi ne pas créer un nouvel exploit. Mais faudra-t-il encore que l’Atalanta de Remo Freuler craque pour que les Bernois puissent poursuivre leur aventure européenne au printemps 2022.

Votre opinion