Foot - Ligue des Champions: Young Boys ne croit pas à un exploit en Allemagne
Publié

Foot - Ligue des ChampionsYoung Boys ne croit pas à un exploit en Allemagne

Corrigés à domicile (1-3) en match de barrage aller par Mönchengladbach, les Bernois ne se font guère d'illusions.

Keystone

«Nous voulons au moins obtenir un bon résultat au match retour. Il s'agit aussi de soigner le coefficient UEFA du club.» Dans sa réponse, le directeur sportif de Young Boys, Fredy Bickel, dit tout ou presque. Non, YB ne croit pas à l'exploit à Mönchengladbach mercredi, en barrage de la Ligue des champions (20h45).

Faut-il en blâmer les Bernois ? Battus à l'aller chez eux la semaine passée par le Borussia, ils devraient réussir ce qu'aucune équipe suisse n'a jamais réussi de toute l'histoire des Coupes d'Europe: renverser la vapeur à l'extérieur après avoir été dominée 3-1 chez soi.

La donne est claire pour les Young Boys. Il leur faudrait marquer au minimum trois buts aux Allemands. Et le faire sans Guillaume Hoarau, blessé à la cuisse gauche et absent huit semaines. Pour rappel, en 2016, l'avant-centre français a frappé vingt-et-une fois en vingt-trois rencontres disputées... Pas sûr que le retour aux affaires de Miralem Sulejmani suffise à combler ce vide.

Soigner le coefficient et le spectacle

Alors voilà: YB se déplace en Allemagne convaincu qu'il ne verra pas, cette année non plus, les groupes de la Ligue des champions. La formation est en revanche assurée de jouer ceux de l'Europa League.

Mais ce n'est pas une raison pour solder la partie. Comme l'a rappelé Fredy Bickel, le coefficient UEFA est en jeu. Celui-ci détermine le nombre de places européennes attribuées à chaque pays et qui fait d'un club une tête de série ou non, au moment des tirages au sort.

Affronter chez lui le Mönchengladbach de Yann Sommer et Josip Drmic, même si ce dernier est toujours blessé, devant 50'000 spectateurs et au moins deux fois plus de téléspectateurs, est un moment qui doit compter dans la carrière d'un joueur évoluant d'ordinaire en Super League.

D'ailleurs, la rencontre n'est pas prise à la légère par Gladbach. Et pas seulement parce que le club sait qu'un miracle est toujours possible. Le moteur premier du Borussia d'André Schubert sera l'envie de faire bonne figure à domicile. «C'est le premier match de l'année dans notre stade, il sera plein et il y aura une magnifique ambiance», anticipe le coach. Comme pour prévenir aussi les Young Boys que Mönchengladbach ne prendra pas ce second acte à la légère.

Les équipes possibles:

Borussia Mönchengladbach - Young Boys Coup d'envoi: 20h45. Arbitre: Marriner (ENG).

Borussia Mönchengladbach: Sommer; Jantschke, Christensen, Vestergaard; Herrmann, Strobl, Kramer, Wendt; Hazard, Stindl, Raffael.

Young Boys: Mvogo; Sutter, Wüthrich, Vilotic, Lecjaks; Bertone, Zakaria; Ravet, Kubo, Sulejmani; Frey.

Notes: Mönchengladbach sans Schulz, Doucouré, Dominguez ni Drmic (blessés), YB sans Hoarau, Gerndt, Sanogo, Seferi, Joss ni Benito (blessés).

(si)

Votre opinion