24.11.2019 à 14:15

Ski alpinYule sur le podium à Levi

Daniel Yule s’est classé au troisième rang du slalom de Levi en Finlande. Zenhäusern quatrième, la victoire pour Kristoffersen.

par
Sport-Center
Le skieur de La Fouly a réussi une belle remontée sur la piste Levi Black

Le skieur de La Fouly a réussi une belle remontée sur la piste Levi Black

Keystone

Pour la première fois de l’histoire, un skieur suisse est monté sur le podium du slalom de Levi. C’est à Daniel Yule - déjà quatrième en Laponie finlandaise en 2017 - que reviennent les lauriers de cette performance. Le skieur du val Ferret (VS) a signé une deuxième manche d’anthologie pour remonter de la septième à la troisième place.

Quatrième après la première manche, le Norvégien Henrik Kristoffersen a lui aussi signé une belle remontée pour s’offrir sa première victoire de la saison. Le podium est complété par le Français Clément Noël, en tête après la première manche mais qui a pioché sur le second tracé.

Ramon Zenhäusern, troisième sur le premier tracé et en bonne place pour lui aussi monter sur la boîte, a finalement échoué au quatrième rang mais a montré de très belles choses en vue de la suite de la saison. Quatre autres Suisses se sont classés dans les 30 meilleurs et repartent de Finlande avec des points. Sandro Simonet a décroché une belle 13e place, Luca Aerni et Loïc Meillard ex-aequo à la 17e place ont relativement déçu, tandis que Tanguy Nef s’est classé au 23e rang. Sans une grosse faute sur le premier parcours, le Genevois aurait pu prétendre à encore mieux.

Grosse frustration par contre du côté de Dave Ryding. Le slalomeur britannique, deuxième après la première manche, est parti à la faute alors qu’il était bien parti pour réaliser une performance grandiose, lui qui n’était plus monté sur le podium d’un slalom spécial depuis le 22 janvier 2017 à Kitzbühel.

Pour Daniel Yule, ce résultat tombe comme une magnifique récompense. Sur une piste qui ne convient que moyennement à ses qualités de base, le Valaisan a pu faire étalage de tous les progrès effectués sur les parties planes durant l’intersaison. Voilà qui promet, pour un jeune homme (26 ans) qui était déjà le deuxième meilleur slalomeur de la saison passée derrière Marcel Hirscher.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!