21.02.2013 à 12:24

NeuchâtelYvan Perrin : « C’est brutal !»

Alors que l'UDC convoque une réunion de crise ce soir pour décider de l'avenir politique d'Yvan Perrin, son candidat au Conseil d'Etat, celui-ci est interloqué. Il reconnaît que le début de campagne a été lourd pour tout le monde, mais estime que le gros des attaques est désormais derrière.

von
Lise Bailat
Correspondante parlementaire
Keystone

Yvan Perrin est abasourdi, suite à la décision de son parti d’organiser une réunion de crise sur le maintien de sa candidature ce soir. Le conseiller national (UDC/NE), candidat à l’élection au Conseil d’Etat, en séance de commission ce matin à Berne, nous a confié ne pas savoir encore exactement comment aborder cette séance, dont Le Matin a appris l’existence. « Je n’y ai pas encore réfléchi. Mais compte tenu de tout ce qui a été fait, je trouverais regrettable que l’on s’arrête au milieu du gué. A mon avis, le gros des attaques est derrière nous : Le boulot, c’est fait. La santé, c’est fait. On pourra commencer à faire de la politique, terrain où je suis à l’aise. »

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!