Actualisé

Affaires étrangèresYves Rossier remplace Peter Maurer comme secrétaire d'Etat

Le juriste fribourgeois, qui dirige l'Office fédéral des assurances sociales depuis 2004, fait ainsi son retour au Département des affaires étrangères.

Yves Rossier est à la tête de l'OFAS depuis 2004.

Yves Rossier est à la tête de l'OFAS depuis 2004.

Le Fribourgeois Yves Rossier, directeur de l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS), devient secrétaire d'Etat aux affaires étrangères. Ce juriste de 51 ans remplacera Peter Maurer le 1er mai, a décidé mercredi le Conseil fédéral.

Yves Rossier fait ainsi un retour au Département des affaires étrangères (DFAE). Recruté en 1990 comme collaborateur scientifique au Bureau de l'intégration, il réussit le concours diplomatique en 1993 et effectue son stage à la Division politique II, avant d'officier comme conseiller scientifique des anciens conseillers fédéraux Jean-Pascal Delamuraz et Pascal Couchepin, au Département fédéral de l'économie (DFE).

Proche du parti radical, le nouveau secrétaire d'Etat dirige l'OFAS depuis février 2004. Il a également mis en place la Commission fédérale des maisons de jeu dont il a dirigé le secrétariat durant quatre ans. Marié et père de cinq enfants, M.Rossier est licencié en droit de l'Université de Fribourg. Il a ensuite étudié le droit européen à Bruges et a été assistant à l'Université de Fribourg avant d'obtenir un master en droit à Montréal.

Commentant sa nomination face à la presse, il a fait part d'un «sentiment d'infini respect pour la marque de confiance du Conseil fédéral». Il a rendu un chaleureux hommage à Jakob Kellenberger qui l'a précédé à ce poste entre 1992 et 1999. Il a souligné qu'il ne s'exprimera pas sur sa future mission avant son entrée en fonction.

Alain Berset consulté

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a expliqué que cette nomination s'est faite «en discussion» avec Alain Berset, qui vient de lui succéder au Département fédéral de l'intérieur. «C'est une chance pour mon collègue et pour le Conseil fédéral» de nommer le remplaçant de M. Rossier.

Didier Burkhalter a souligné les qualités professionnelles mais aussi humaines du juriste, signalant qu'il a le «virus de l'international». A de tels postes stratégiques, «la relation humaine est fondamentale».

Adjoint à plein temps

L'ambassadeur Georges Martin, directeur politique adjoint au DFAE, deviendra l'adjoint à plein temps de M. Rossier, dès le 1er mai prochain. Le poste de chef de la Division politique de sécurité et gestion des crises (DSEC) sera pourvu prochainement.

Yves Rossier succède à Peter Maurer qui devient à partir du 1er juillet président du Comité international de la Croix-Rouge. Durant sa longue activité au DFAE, notamment en tant qu'ambassadeur de la Suisse auprès des Nations Unies à New York et chef de la Division politique IV, Peter Maurer a contribué de manière remarquable aux succès diplomatiques de la Suisse, a salué le Conseil fédéral.

«Après 25 ans de carrière» au DFAE, cette nomination «est une chance», a expliqué Peter Maurer. Il entend s'engager encore pour la politique étrangère de la Suisse et notamment renforcer le partenariat entre la Suisse et la communauté internationale.

Secrétaire général

Didier Burkhalter conservera par ailleurs son secrétaire général. Le Conseil fédéral a confirmé le transfert de Benno Bättig, 45 ans, du Département de l'intérieur à celui des affaires étrangères au 1er février.

Originaire de Willisau (LU), marié et père de deux enfants, l'économiste a été collaborateur personnel du chef du Département fédéral de l'intérieur de 2003 à 2007. Auparavant, il a travaillé au DFE notamment comme chef adjoint de la division économique de l'ambassade suisse à Washington.

Il succédera à Roberto Balzaretti, qui avait été nommé en automne 2008, et deviendra chef de mission de la Suisse auprès de l'Union européenne à Bruxelles l'été prochain.

(ATS)

Ton opinion