FOOTBALL: Zakaria-Xhaka, le derby des cas opposés

Actualisé

FOOTBALLZakaria-Xhaka, le derby des cas opposés

Les deux milieux de l’équipe de Suisse abordent le Chelsea-Arsenal de dimanche (13h) dans des conditions très différentes. Le Genevois aura-t-il la chance d’affronter son capitaine?

par
Simon Meier
Granit Xhaka vit probablement la plus belle saison de sa carrière, jusqu’ici. À 30 ans, le capitaine des Gunners est à maturité totale.

Granit Xhaka vit probablement la plus belle saison de sa carrière, jusqu’ici. À 30 ans, le capitaine des Gunners est à maturité totale.

Action Images via Reuters

Le Chelsea-Arsenal de dimanche (coup d’envoi 13h), c’est d’abord un sacré choc de Premier League. Un bon gros derby londonien qui s’annonce électrique. Forcément, entre des Blues revanchards après la rouste essuyée à Brighton (4-1) et des Gunners déterminés à reprendre leur costume de leader (City s’en est emparé samedi), ça devrait chauffer. 

Au cœur de la bataille, dans l’entrejeu, il aurait pu y avoir une rencontre au sommet, d’un point de vue helvétique, entre Granit Xhaka et Denis Zakaria. Tous deux s’apprêtent à disputer ensemble la Coupe du monde sous le maillot de l’équipe de Suisse. Mais dans leur club, ils vivent des trajectoires diamétralement opposées, jusqu’ici cette saison; raison pour laquelle le duel pourrait bien ne pas avoir lieu.

Zéro minute

Zakaria ne devrait pas être sur la pelouse de Stamford Bridge au coup d’envoi. Depuis son arrivée à Londres en provenance de Turin, en toute fin de mercato (il avait encore joué une demi-heure pour la Juve contre Rome, le 27 août), le Genevois n’a pas eu l’occasion de goûter à la moindre minute de jeu avec Chelsea en Premier League. Connaîtra-t-il le grand frisson ce dimanche devant son public? Peut-être, surtout si les Blues ont un but d’avance à défendre à 25 minutes de la fin.

Denis Zakaria a enfin pu montrer son talent sous le maillot des Blues, mercredi contre Zagreb en Ligue des champions.

Denis Zakaria a enfin pu montrer son talent sous le maillot des Blues, mercredi contre Zagreb en Ligue des champions.

Getty Images

Le milieu suisse, qui aura 26 ans le 20 novembre, a fêté sa première apparition/titularisation sous le maillot des Londoniens, mercredi en Ligue des champions face au Dinamo Zagreb. Une excellente nouvelle pour lui, d’autant qu’elle a été couronnée de succès: il a inscrit le but de la victoire (2-1) et débordé d’activité. Un signe rassurant, aussi, pour le sélectionneur national Murat Yakin; et un appel du pied à son entraîneur Graham Potter, histoire de l’inciter à miser davantage sur lui pour la suite.

Pilier et métronome

Alors que Zakaria s’escrime à faire son nid parmi le gratin du foot mondial, Xhaka plane littéralement depuis le début de la saison. Chef de meute d’un Arsenal euphorique, déterminé à ressusciter le glorieux passé, le capitaine de l’équipe de Suisse se trouve peut-être dans la meilleure forme de sa carrière. À 30 ans, il rayonne en pilier inamovible, métronome incontournable et aboyeur respecté. Cerise sur le gâteau, l’ex-gamin du FC Bâle n’hésite pas à se montrer décisif devant le but adverse (trois buts et autant de passes décisives en douze titularisations en championnat, plus un goal en Europa League).

Bref, Granit Xhaka pète le feu. Qu’il ait l’occasion ou pas de croiser son compère Denis Zakaria sur le terrain, ce dimanche à Stamford Bridge, importe peu finalement, d’un point de vue helvétique. Tant que les deux sont en forme dans deux semaines au Qatar…

Ton opinion