Actualisé

«Zazimut»Zaz lance sa propre fondation caritative!

La chanteuse veut que sa voix porte et pas seulement sur scène. Elle a expliqué en détails son projet.

par
Cover Media-LeMatin.ch
L’idée, c’est de lier des relations avec des associations locales dans les endroits où la chanteuse se produit.

L’idée, c’est de lier des relations avec des associations locales dans les endroits où la chanteuse se produit.

Visual Press Agency

Zaz n’est pas seulement une chanteuse, c’est aussi une personnalité porteuse et créatrice de projets. Celle qui a toujours eu à cœur d’aider les autres soutient plusieurs associations et projets, mais dernièrement elle a lancé l’opération Zazimut: «un projet de développement d’une société plus respectueuse de la vie sous toutes ses formes», peut-on lire sur son compte Facebook.

C’est toutefois au micro de Maia Mrogenstzern pour l’émission Culture FRL qui sera diffusée ce soir à 20 heures sur French Radio London que Zaz a évoqué plus en détails ce nouveau projet.

«J’ai embauché deux amis dans ma société, et on a réfléchi à comment on pouvait améliorer les choses, et comment moi je pouvais me servir de ma notoriété pour mettre en lumière plus de gens, comment on pouvait faire au mieux», explique-t-elle tout d’abord.

L’idée, c’est de lier des relations avec des associations locales dans les endroits où Zaz se produit. «On est parti en Amérique Latine et je me suis rendue compte que le merchandising, ça marchait pas trop. On ne sait pas où ça va, ou quoi. Alors que si tu fais venir des associations locales, qui sont dans l’agriculture, dans l’éducation, dans l’habitat, dans des projets qui valorisent un épanouissement de l’être, un respect de l’être et de la terre, en fait, les gens peuvent agir directement dans leur localité parce qu’ils peuvent parler directement avec les gens qui sont sur leur terrain», détaille Zaz.

Elle veut change les choses

On a souvent reproché à la chanteuse de jouer sur les deux tableaux: de dénoncer la société tout en en tirant parti. C’est loin d’être une contradiction pour Zaz qui veut avant tout changer les choses. «Je suis obligée d’être dans la société pour changer ce que je veux, et si je suis trop contre je m’en sors mais je ne peux rien faire non plus. J’ai pris ce parti là de rentrer dans le système et de le changer comme je peux, au mieux que je peux. Je sais que je ne vais pas changer le monde, en tout cas pas toute seule», confie-t-elle également.

Pour pouvoir mener à bien ses divers projets, la chanteuse a découvert une arme qui facilite la communication : sa notoriété. «C’est un outil incroyable cette notoriété, je commence tout juste à savoir m’en servir. Et encore j’en suis qu’à 2%», ajoute Zaz.

Votre opinion