01.10.2020 à 18:07

FootballAndi Zeqiri signe à Brighton un contrat longue durée

Comme pressenti depuis plusieurs jours déjà, le joyau du Lausanne-Sport a été transféré en Premier League anglaise. À 21 ans, Zeqiri s’est engagé jusqu’en 2024 pour un montant record.

par
Nicolas Jacquier
Andi Zeqiri présente son nouveau maillot.

Andi Zeqiri présente son nouveau maillot.

L’Italie, l’Allemagne, la France ou l’Angleterre? Après quelques jours d’un maigre suspense, le verdict est tombé ce jeudi en début de soirée: Andi Zeqiri poursuivra bel et bien sa carrière outre-Manche, sous les couleurs de Brighton & Hove Albion, club avec lequel il vient de parapher une entente de quatre ans (avec option). À 21 ans, l’attaquant de la Pontaise quitte ainsi la Super League helvétique, qu’il avait découverte à 18 ans déjà, pour la Premier League. Une sacrée promotion pour le jeune international helvétique (7 sélections/6 buts avec les M21).

Évoluant au Falmer Stadium (30 000 places), ceux que l’on a baptisés les «Seagulls» (mouettes) avaient rejoint l’élite anglaise voici deux ans. Entraîné par Graham Potter, présidé depuis 2008 par Tom Bloom, un ancien joueur de poker professionnel, et présentant un jeu séduisant bien que possédant l’un des petits budgets de la Ligue (environ 160 millions de francs quand même…), Brighton avait bouclé le précédent exercice au 15e rang.

Une vente record pour Lausanne

Prix estimé du transfert: 5,8 millions de francs, une somme considérable pour un joueur qui aurait pu signer librement dans quelques mois. Et qui constitue surtout un nouveau record pour le club vaudois, effaçant ainsi celui de Blaise Nkufo, dont le départ à Grasshopper, à l’été 1998, avait rapporté quelque 2,25 millions de francs dans les caisses de la Pontaise. On peut toutefois estimer qu’un tel montant, même record, ne représente rien d’autre qu’une (grosse…) goutte d’eau dans la galaxie Ineos et celle de son fondateur, Jim Ratcliffe, l’homme le plus riche du Royaume-Uni.

Zeqiri, c’est 104 matches disputés avec le LS pour un total de 35 buts et 12 passes décisives. Pour le néo-promu vaudois, qui avait déjà vu partir cet été Dan Ndoye (Nice), il s’agit là d’une nouvelle perte sur le plan sportif. De quoi s’interroger sur la politique d’Ineos, son propriétaire, qui n’a pu que s’incliner devant la volonté de son No 9 de changer d’air. À l’inverse, il faut dire que Lausanne n’a pas souhaité s’aligner sur les prétentions salariales de son ancien joueur, jugées déraisonnables dans le cadre d’une éventuelle prolongation de contrat.

Du trio offensif que composaient encore au printemps Turkes, Ndoye et Zeqiri, il ne reste aujourd’hui plus que le premier nommé.

Dans le Sussex de l’Est, Zeqiri devra batailler ferme pour s’imposer dans un compartiment offensif comprenant quelques sacrés clients, à l’image du Franco-Argentin Neal Maupay et de l’ailier belge Leandro Trossard. Mais si le Vaudois s’est résolu à opter pour Brighton, c’est aussi parce qu’il a été convaincu par la philosophie du club et le discours d’un coach n’hésitant pas à miser sur la jeunesse. Le week-end dernier contre Manchester United, Brighton alignait ainsi au coup d’envoi deux joueurs nés en 2000 de même qu’un autre élément né une année plus tôt.

«Andi est un joueur que nous suivions depuis un certain temps. On connaît ses qualités et ce qu’il peut nous amener»

Graham Potter, manager d’Albion

«Nous sommes ravis d’accueillir Andi, devait réagir Graham Potter, son nouveau coach, sur le site du club. C’est un joueur que nous suivions depuis un certain temps déjà. On connaît ses qualités et ce qu’il peut nous amener. C’est un jeune talent passionné qui va renforcer nos options offensives».

Deuxième expérience à l’étranger

Pour le désormais ex-attaquant du LS, il s’agit déjà de la deuxième expérience à l’étranger après son transfert à la Juventus (Primavera) lors de l’exercice 2016-2017. Trois ans plus tard, Zeqiri, dont la cote avait explosé un soir de novembre 2019 après le doublé qu’il avait signé contre les espoirs français à Neuchâtel, devra prouver balle au pied qu’il a bien changé de dimension comme on le suppose.
Après son vrai faux départ pour changer de casaque et supposément défendre les couleurs du Kosovo, suffisamment pour recevoir un prochain appel du pied de Vladimir Petkovic?

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
19 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

CC7

01.10.2020 à 21:15

De la challenge ligue à l'Angleterre, il n'a rien prouvé et seulement 1 match de super league.

Vite

01.10.2020 à 20:40

Youpi ... Enfin,bon vent.

Ignacio

01.10.2020 à 20:20

Quel bonheur ignacio supporter du Lausanne sport