Publié

FootballZlatan Ibrahimovic: «La France, ce pays de m...»

Après la défaite 3-2 du Paris SG à Bordeaux, le Suédois s'en est pris aux arbitres. Ses propos ont été filmés et traduits...

Le moment où Ibrahimovic s'en prend aux arbitres dans le couloir des vestiaires.

Les héros étaient fatigués... Quatre jours après avoir sorti Chelsea en Ligue des champions, le PSG s'est incliné 3-2 à Bordeaux lors de la 29e journée de Ligue 1. Et Ibrahimovic a perdu ses nerfs.

«En 15 ans, je n'ai jamais vu un tel arbitre. Dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG.» Les propos de Zlatan Ibrahimovic, filmés par une équipe de télévision alors que le Suédois regagnait les vestiaires, feront couler beaucoup d'encre dans l'Hexagone...

Erreurs d'arbitrage ou non, le constat est implacable: Laurent Blanc dispose d'une très belle équipe de titulaires mais n'a pas la profondeur d'effectif qu'il souhaiterait. Car le PSG, avec Digne, van der Wiel ou Rabiot, ce n'est pas le Paris de Maxwell, Marquinhos ou Matuidi.

Bordeaux a ouvert le score par Sané (18e), s'est fait rejoindre après une réussite opportuniste d'Ibrahimovic (50e), a repris l'avantage grâce à Khazri (70e) et a encore plié une fois, sur un penalty transformé par Ibrahimovic encore (85e). Mais les Girondins ont arraché la victoire à la 89e par Rolan, infligeant ainsi aux Parisiens leur troisième défaite de l'exercice.

Lyon et Marseille s'étant quittés dos à dos (0-0), le PSG est toujours en embuscade à la 2e place, à deux points du leader lyonnais, et avec deux points d'avance sur l'OM, troisième.

Les politiques réagissent

Plusieurs responsables politiques ont critiqué Zlatan Ibrahimovic, qui a qualifié dimanche, avant de s'excuser, la France de «pays de merde» dans une tirade contre l'arbitrage.

L'ancien ministre UMP Bruno Le Maire a qualifié cet épisode de «polémique totalement inutile», lundi matin sur iTELE. «Il a prononcé cela sous le coup de la colère. Il devait s'excuser et s'est excusé, on passe à autre chose. Il y a franchement des problèmes plus importants que les déclarations de Zlatan Ibrahimovic.»

«Ceux qui considèrent que la France est un pays de merde peuvent la quitter. Voilà, c'est aussi simple que cela», a laconiquement réagi sur France Info Marine Le Pen.

Pour l'ancien député PS Jérôme Guedj, «qu'il joue au foot et qu'il la ferme, ou au moins qu'il soit respectueux de ce pays et des supporters de foot qui sont aussi insultés». / AFP

(SI)

Ton opinion