BMX: Zoé Claessens vise une médaille mondiale

Publié

BMXZoé Claessens vise une médaille mondiale

La rideuse vaudoise, récente gagnante en Coupe du monde, est ambitieuse à l’approche des championnats du monde, qui auront lieu samedi et dimanche à Nantes.

par
Ruben Steiger
Zoé Claessens, ici à Vérone en avril, cherchera à décrocher une médaille lors des championnats du monde à Nantes.

Zoé Claessens, ici à Vérone en avril, cherchera à décrocher une médaille lors des championnats du monde à Nantes.

IMAGO/ZUMA Wire

Mi-juin, lorsqu’elle avait remporté les deux courses de Papendal aux Pays-Bas, Zoé Claessens était entrée dans l’histoire du BMX de notre pays en devenant la première Suissesse à remporter une épreuve de Coupe du monde. C’est avec ce nouveau statut, celui de prétendante aux médailles, que la Vaudoise se présente aux championnats du monde de Nantes.

Ces deux succès, acquis au milieu de ses examens finaux du gymnase, la championne d’Europe 2021 a d’abord dû les digérer. «Entre les cours, les examens et les compétitions, une certaine fatigue mentale s’était accumulée», avoue la rideuse de 21 ans. C’est pour cette raison qu’elle a décidé, avec son entraîneur, de faire l’impasse sur les Européens de Dessel au début du mois et de ne pas défendre son titre.

En forme au bon moment

Cette coupure, bien méritée, a fait le plus grand bien à la native de Villars-sous-Yens. «J’ai pu récupérer mentalement et je me sens en pleine forme. Mes temps à l’entraînement sont bons», raconte la membre du BMX Club d’Échichens. «Je suis retournée au centre à Aigle et je me focalise uniquement sur le BMX. Mes journées sont rythmées entre l’entraînement et le repos», ajoute-t-elle.

Cette non-participation à l’épreuve continentale a également permis à Zoé Claessens d’aller s’entraîner à Nantes, sur le tracé des championnats du monde. «La piste est plutôt sympa, le premier saut n’était pas génial, mais des modifications ont été réalisées depuis», explique-t-elle.

«Dans ma tête, mon objectif est de gagner.»

Zoé Claessens, championne d’Europe 2021 de BMX

Cette session d’entraînement pourrait-elle lui offrir un avantage supplémentaire par rapport à ses concurrentes? «Non je ne pense pas, la piste a été utilisée pour les championnats de France et plusieurs filles ont fait l’impasse sur les Européens pour venir s’entraîner à Nantes, détaille la jeune athlète. De plus, elle est assez facile, donc tout le monde devrait se l’approprier», complète la troisième du classement général de la Coupe du monde.

Objectif médaille

À l’approche de la course la plus importante de la saison, l’Helvète est à classer parmi les outsiders, voire les favorites, de la course aux médailles et elle ne s’en cache pas. «Dans ma tête, mon objectif est de gagner, mais pendant la course je vais uniquement penser à faire de mon mieux.»

Avec ces deux victoires en Coupe du monde acquise en juin, la Vaudoise veut surfer sur la vague positive et profiter de la confiance emmagasinée. «Ces deux succès m’aident clairement parce que je me dis que j’ai déjà battu toutes mes concurrentes. En plus je l’ai fait deux fois de suite, donc pourquoi pas une troisième fois?», sourit Zoé Claessens.

Pour décrocher une médaille, la rideuse sait qu’elle aura fort à faire et devra se méfier de plusieurs concurrentes, dont deux en particulier. «Je pense que les deux plus fortes sont la Néerlandaise Laura Smulders et l’Anglaise, récente championne d’Europe, Bethany Shriever», pronostique-t-elle.

Zoé Claessens écrira-t-elle encore une fois l’histoire du BMX Suisse en décrochant une breloque mondiale? Réponse dès samedi avec les qualifications (dès 14h), les 8es de finale (dès 17h55), puis dimanche avec les quarts de finale (dès 12h), les demi-finales (dès 13h05) et enfin les finales (dès 13h55).

Les Mondiaux de BMX seront à suivre en direct sur La chaîne L’Équipe dès les 8es de finale.

Ton opinion