Actualisé

Aménagement du territoireZone protégée modifiée pour laisser les Hayek construire

La célèbre famille d'horlogers a demandé à la commune de réduire de 0,11 hectare la zone protégée située devant sa demeure. Elle entend y construire une deuxième villa au bord du lac à Meisterschwanden, en Argovie.

Nicolas Hayek, le fondateur de Swatch, a vécu à Meisterschwanden jusqu'à sa mort en 2010. Il était devenu citoyen d'honneur de la commune en 2008.

Nicolas Hayek, le fondateur de Swatch, a vécu à Meisterschwanden jusqu'à sa mort en 2010. Il était devenu citoyen d'honneur de la commune en 2008.

ARCHIVES, AFP

Le gouvernement argovien a donné son feu vert à un changement de zone incluant cinq sites de la commune lacustre bordant le Hallwilersee.

A l'origine de ce réaménagement, la célèbre famille d'horlogers a demandé à la commune de réduire de 0,11 hectare la zone protégée située devant sa demeure. Elle entend y construire une deuxième villa au bord du lac.

La commune a donné suite à la requête et révisé son plan d'aménagement, agrandissant la zone à bâtir. Cette modification exige toutefois une révision d'un décret cantonal protégeant le paysage très convoité longeant le Hallwilersee. Les autorités de Meisterschwanden ont donc soumis au canton une demande en ce sens.

Zone protégée agrandie au final

Le Conseil d'Etat soumet désormais à son tour un projet de modification du décret au parlement cantonal. Il prévoit la réduction de la zone protégée sur cinq sites d'une surface totale de 2,39 hectares. En compensation, la surface protégée doit être agrandie en deux endroits. Au final, elle augmenterait de 1,55 hectare.

Les associations de protection de l'environnement Birdlife et Pro Natura rejettent le projet. Ce dernier suscite également le scepticisme, voire l'opposition du PS, des Verts, Verts libéraux et du PDC. L'UDC, le PLR et le PBD y sont en revanche favorables.

Nicolas Hayek, le fondateur de Swatch, a vécu à Meisterschwanden jusqu'à sa mort en 2010. Il était devenu citoyen d'honneur de la commune en 2008.

(ats)

Ton opinion