Publié

SurpopulationZurich lance la politique du chat unique

Une société de protection des animaux veut lutter contre l’effet négatif des félins sur la faune.

par
Christine Salvadé
Les chats domestiques sont accusés de tuer des oiseaux, de petits mammifères, des orvets, des batraciens, des libellules…

Les chats domestiques sont accusés de tuer des oiseaux, de petits mammifères, des orvets, des batraciens, des libellules…

Biosphoto/Thierry Vezon

Non, ce n’est pas une blague. La Zürcher Tierschutz, la protection des animaux zurichoise, vient de publier un rapport qui recommande la présence d’un seul chat par foyer. Le but? Minimiser les effets négatifs des félins sur la faune. Une mesure qui concernerait les animaux qui sortent en plein air, c’est-à-dire 70% des chats domestiques. Il faut dire qu’il y a 1,4 million de chats en Suisse, dont 430 par kilomètres carrés à Zurich. Contre 10 à 15 renards pour la même superficie, selon les auteurs du rapport qui insistent: «Il faut diminuer cette population.»

Votre opinion