Zurich proposera des congés payés pour les troubles menstruels

Publié

RèglesZurich proposera des congés payés pour les troubles menstruels

Le Conseil municipal a accepté un postulat des Verts demandant l’introduction d’un congé menstruel au sein de l’administration zurichoise.

par
Jonathan Zalts
Pour les Verts, cette mesure permet de lever un tabou sur les règles.

Pour les Verts, cette mesure permet de lever un tabou sur les règles.

Getty Images

Le vote fût serré mercredi dernier, mais la proposition des Verts zurichois a finalement été acceptée: la Ville de Zurich va mener un essai pilote introduisant un congé menstruel au sein de son administration.

Selon le «Tages-Anzeiger», les personnes souffrant régulièrement de troubles menstruels pourront prendre jusqu’à cinq jours de congés payés par mois. Une option qui sera également ouverte aux personnes transgenres et non-binaires, précise le postulat.

Pour les Verts, cette mesure permet non seulement d’offrir de meilleures conditions de travail aux personnes concernées, mais également de lever un tabou sur les règles. Près d’une femme sur trois souffre en effet de règles douloureuses et doit malgré tout travailler, ont expliqué les élues. Et il leur est souvent difficile d’en faire part à leurs supérieurs pour pouvoir s’absenter.

«Rôle de victimes»

Si la proposition est finalement passée, elle a été très mal accueillie à droite, où elle a été qualifiée «d’absurde» par le PLR et de «superflue et nuisible» par l’UDC, rapporte le «Tages-Anzeiger». Parmi les arguments avancés, on relève notamment le renforcement d’un cliché et un traitement spécial fait aux femmes contraire au principe d’égalité. «J’en ai assez que nous les femmes soyons toujours reléguées au rôle de victimes par la gauche et les Verts», a pour sa part déclaré Susanne Brunner (UDC).

Pour rappel, un projet similaire avait vu le jour en mai dernier en Espagne, qui pourrait devenir le premier pays d’Europe et l’un des rares au monde à introduire un congé menstruel. Auparavant, le Japon, l’Indonésie ou encore la Zambie avaient adopté de telles mesures.

Ton opinion

76 commentaires