Publié

Sécurité aérienneZurich teste des machines qui détectent les liquides dans les bagages

Les liquides sont interdits dans les bagages à main depuis plus de cinq ans, mais tous les passagers ne s'y sont pas encore habitués.

Kloten teste deux machines qui détectent les liquides dans les bagages à main.

Kloten teste deux machines qui détectent les liquides dans les bagages à main.

Keystone

L'aéroport de Zurich teste deux appareils pour détecter les liquides dangereux dans les bagages à main dans les avions. Si les résultats sont positifs, les appareils seront opérationnels dès 2013, a indiqué mercredi l'aéroport de Zurich.

Les liquides sont interdits dans les bagages à main depuis plus de cinq ans, mais tous les passagers ne s'y sont pas encore habitués. Chaque jour à l'aéroport de Zurich, plus d'une tonne de boissons, crèmes, gels et autres liquides sont retirés des bagages.

Les deux appareils testés classeront les liquides en deux catégories, «OK» et «Interdit». Si le liquide n'est considéré comme dangereux par aucune des deux machines, le passager peut exceptionnellement le prendre à bord.

Interdiction maintenue

Ernst Schlecht, chef de la sécurité à l'aéroport de Zurich, a toutefois rappelé mercredi que l'interdiction reste en vigueur. En principe, aucun liquide n'est toléré dans les bagages à main.

Les deux appareils sont testés dès jeudi jusqu'au 29 février. Les résultats seront transmis à l'Union européenne. Des essais similaires sont réalisés dans douze autres aéroports européens, notamment à Bruxelles, Helsinki, Madrid et Gatwick (Londres).

Les liquides ont été prohibés dans les avions après une tentative d'attentat à l'explosif liquide sur un vol transatlantique qui devait partir de Londres en 2006. L'interdiction est entrée en vigueur trois mois après.

(ATS)

Ton opinion