16.11.2018 à 17:47

TennisZverev se qualifie et fonce vers Federer

En remportant une bataille de services face à John Isner (7-6, 6-3), Sasha Zverev s’est qualifié pour les demi-finales. Roger Federer l’y attend.

par
Mathieu Aeschmann Londres

Ultime qualifié de ce Masters, à la faveur du forfait de Rafael Nadal, John Isner aura vendu chèrement sa peau jusqu’au bout. Ce vendredi, le géant américain avait besoin d’une victoire en deux sets face à Alexander Zverev pour espérer voir les demi-finales. Il y a cru, a beaucoup tenté et s’est même procuré une balle de première manche… Mais le benjamin de ce Masters (21 ans) lui a refermé la porte au nez d’un ace de mammouth avant de disputer un tie-break impressionnant – quel passing de coup droit à 5-5! Voilà donc Sascha Zverev qualifié pour sa première demi-finale du Masters. Contre Roger Federer.

"Un ace à 230 km/h extérieur pour sauver une balle de set, c'est pas mal, racontait l'Allemand une heure plus tard devant la presse. Pour être franc, le plan était de servir un peu moins fort et de varier plus (sourire en coin). Mais bon, je m'en suis pas trop mal sorti avec mes options." Ainsi avance Sascha Zverev, écorché dans la défaite, fanfaron les jours de victoires. Une attitude de son âge, lui qui n'avait que six ans lorsque Roger Federer remportait son premier Masters (en 2003).

«Sascha, j’ai appris à mieux le connaître durant les deux semaines de Laver Cup que nous avons passées ensemble (2017 et 2018), se projetait le Bâlois, jeudi après sa victoire face à Kevin Anderson. On parlera de ce match avec mes coaches mais je crois surtout que je dois me concentrer sur mon jeu. J’ai une revanche à prendre sur moi-même car j’étais un peu passé à côté l’année dernière contre Goffin.»

De son côté, le protégé d'Ivan Lendl devra trouver un supplément de cette énergie dont il dit manquer depuis l’automne. «Je vais essayer de donner le meilleur de moi-même, promet-il. Contre Federer, ce n'est jamais simple. Et si vous avez vu sa demi-finale de Bercy contre Djokovic, vous savez comme moi qu'il rejoue à un très haut niveau. Même si ma carrière est encore jeune, je l'ai déjà beaucoup rencontré. Il mène d’une victoire (3-2, dernier duel remporté par «RF» ici même en 2017). À moi de tout donner pour égaliser.» Un choc des générations qui devrait avoir lieu samedi après-midi (15 h).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!