Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 11:55

Colère 10 000 signatures pour défendre les droits des infirmières

La pétition en ligne lancée par le Syndicat des services publics s'est répandue plus vite que le virus...

Travailler plus de 60 heures par semaine au chevet des patients? Pour les infirmières, c'est un régime qui péjore la qualité de leur travail.

Travailler plus de 60 heures par semaine au chevet des patients? Pour les infirmières, c'est un régime qui péjore la qualité de leur travail. Image: istock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

10 000 signatures en moins de vingt-quatre heures. Le Syndicat des services publics (SSP) a mis les gros moyens pour s'opposer à la décision unilatérale du Conseil fédéral de suspendre la loi sur le travail à cause de l'épidémie. La pétition en ligne qui a été lancée lundi s'est diffusée aussi vite que le virus et demande au Conseil fédéral de revenir sur sa décision.

Jusqu'à 60 heures

Vendredi dernier, le Conseil fédéral a décidé de suspendre avec effet immédiat les dispositions les plus importantes de la Loi sur le travail dans les hôpitaux surchargés par des patients de l'épidémie. Les dispositions concernant le temps de travail et de repos du personnel ne seront plus contraignantes pour les employeurs. Les infimières rappellent qu'elles peuvent déjà travailler jusqu'à 60 heures par semaine et qu'au-delà, c'est «une politique qui met clairement en danger des vies humaines»

«Cette décision, dénonce le syndicat, bafoue les droits du personnel, qui est en première ligne, en contact direct avec les malades atteint-e-s par le coronavirus. Un personnel qui se dévoue sans faille et, en guise de remerciement, on lui retire les droits les plus élémentaires, on lui impose un régime de non-droits.»

Le Conseil fédéral devrait revoir cette question lors sa séance ce mercredi.

E.F.

Créé: 25.03.2020, 11h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.