Mardi 18 juin 2019 | Dernière mise à jour 15:08

Suisse 128 millions pour les trois centres genevois

Mercredi, le Conseil des Etats a accepté de verser plus de 100 millions pour les Centres de politique de sécurité, de déminage humanitaire et pour le contrôle des forces armées, à Genève.

L'enveloppe est légèrement supérieure aux 124 millions prévus.

L'enveloppe est légèrement supérieure aux 124 millions prévus. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Centres de politique de sécurité, de déminage humanitaire et pour le contrôle démocratique des forces armées, sis à Genève, devraient recevoir 128 millions pour les années 2020 à 2023. Le Conseil des Etats a accepté mercredi à l'unanimité cette enveloppe. Le dossier passe au National.

Ces centres contribuent de manière décisive à la politique étrangère, à la politique de promotion de la paix et à la politique de sécurité de la Suisse, tout en offrant des formations dans divers domaines (gestion des crises, par exemple), a souligné Olivier Français (PLR/VD) au nom de la commission. Ils ont été de plus en plus sollicités ces dernières années.

Hausse de la contribution

Le Centre de politique de sécurité, le Centre international de déminage humanitaire et le Centre pour le contrôle démocratique des forces armées (DCAF), créés entre 1995 et 2000, sont organisés sous la forme de fondations à vocation internationale. Depuis leur fondation, ces trois organes sont devenus des centres de compétence mondialement reconnus, a précisé OIivier Français.

La part de contribution extérieure a par ailleurs été augmentée pour les trois centres, a expliqué le ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis. Les fonds proviennent avant tout de pays qui partagent «nos valeurs», a souligné M. Français, qui a précisé que l'Allemagne et la Suède devraient augmenter leur contribution. D'autres pays pourraient participer, notamment les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

L'enveloppe est légèrement supérieure aux 124 millions prévus. Le Département des affaires étrangères financera les quatre millions supplémentaires, a précisé le ministre en rappelant l'importance de ces centres. (ats/nxp)

Créé: 12.06.2019, 09h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.