Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 03:14

Kriens (LU) Ce sera bien 18 ans pour un crime d'honneur

Un homme qui avait tué son épouse qui l'avait quitté pour un autre n'a pas eu gain de cause devant le Tribunal fédéral, mardi.

La victime avait été tuée alors qu'elle rendait visite à ses enfants, en 2014.

La victime avait été tuée alors qu'elle rendait visite à ses enfants, en 2014. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Tribunal fédéral a rejeté le recours d'un Kurde de Syrie condamné pour un crime d'honneur commis en 2014 à Kriens (LU). La peine de 18 ans de détention pour assassinat est ainsi définitive.

L'homme avait tué sa femme, à laquelle il était uni par un mariage traditionnel, au moyen d'un couteau en janvier 2014. Selon lui, deux oncles de Syrie l'auraient poussé à commettre ce crime afin de laver l'honneur de la famille. La femme avait quitté son mari et leurs deux enfants pour un autre homme.

Grave culpabilité

Dans un arrêt publié mardi, le Tribunal fédéral a confirmé le jugement rendu en août 2018 par le Tribunal cantonal de Lucerne. Il a rejeté l'argument du recourant qui estimait qu'une expertise ethnologique aurait dû être requise afin de comprendre le contexte de l'affaire.

Les juges de Mon Repos se rangent aux côtés de leurs collègues lucernois. Le Kurde était en mesure de s'adapter à l'environnement culturel européen. Avant sa fuite de Syrie, il avait travaillé pour deux sociétés occidentales.

La haute cour n'a pas suivi non plus les critiques émises à l'égard de la sévérité de la peine. Elle approuve les motivations de la justice lucernoise qui a qualifié de grave la culpabilité du condamné. Ce dernier avait tué sa femme alors qu'elle lui rendait visite et que les deux fils se trouvaient dans une pièce adjacente. (arrêt 6B_1186/2018 du 17 avril 2019) (ats/nxp)

Créé: 07.05.2019, 12h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Suisse