Mercredi 3 juin 2020 | Dernière mise à jour 12:58

Portes du Soleil Près de 20'000 oiseaux bagués au col de Bretolet

Près de 20'000 oiseaux de 88 espèces différentes ont été bagués cet automne au col de Bretolet, près de Champéry (VS), à la frontière franco-suisse.

Un rouge-gorge.

Un rouge-gorge. Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'opération de baguage de près de 20'000 oiseaux de 88 espèces différentes au col de Brelolet, près de Champéry (VS) s'est déroulée du début juillet au début novembre, a indiqué ce mardi 18 novembre la Station ornithologique de Sempach (LU).

La saison a été marquée par l'affluence du gros-bec casse-noyaux et de la mésange bleue. Environ 300 gros-becs ont été bagués, un record. Avec près de 1600 individus, la mésange bleue a été quatre fois plus nombreuse qu'en moyenne, souligne la Station ornithologique.

Des baguages sont réalisés au col de Bretolet depuis 1958. Les spécialistes ont constaté que les «horaires» de migration de certaines espèces se sont modifiés au cours des 20 dernières années. Les experts pensent que ces modifications sont peut-être dues au réchauffement climatique.

Les cinq espèces les plus baguées au col de Bretolet cette année sont le pinson des arbres (6002 individus), le rouge-gorge familier (3277), le tarin des aulnes (1920), la mésange bleue (1571) et le gobe-mouche noir (1135). (ats/nxp)

Créé: 18.11.2014, 15h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.