Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:14

Lutte antiterroriste «Entre 30 et 40 personnes potentiellement dangereuses» en Suisse

L'ambassadrice américaine à Berne Suzi LeVine estime que la Suisse n'en est encore qu'à ses débuts dans ses réflexions essentielles sur la menace terroriste et la protection de la sphère privée.

D'après Suzi LeVine, ambassadrice américaine à Berne, la Suisse n'en est encore qu'au seuil de ses débats concernant la lutte antiterroriste.

D'après Suzi LeVine, ambassadrice américaine à Berne, la Suisse n'en est encore qu'au seuil de ses débats concernant la lutte antiterroriste. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les derniers rapports sur les présumés activistes du groupe Etat islamique (EI) en Suisse ont gravé la menace terroriste dans les consciences, note Suzi LeVine, ambassadrice américaine à Berne, interviewée ce dimanche 5 octobre par la Schweiz am Sonntag.

D'après elle, la Suisse n'en est encore qu'au seuil de ses débats concernant la lutte antiterroriste.

«D'un côté, c'est une bonne chose que le danger soit désormais visible aussi en Suisse», affirme Suzi LeVine dans les colonnes de l'hebdomadaire alémanique. Entre 30 et 40 personnes sont considérées comme potentiellement dangereuses, confie-t-elle, précisant que les services de sécurité suisse et américain travaillent main dans la main.

«L'enjeu est de trouver comment dépister les terroristes et leurs plans, tout en préservant le droit des citoyens à la sphère privée», poursuit l'ambassadrice américaine. «Je crois que ce débat doit être également mené en Suisse», ajoute Mme LeVine, pour qui Berne n'en est qu'à ses débuts dans ses réflexions essentielles sur la menace terroriste et la protection de la sphère privée.

«On ne peut pas avoir 100% de sécurité et 100% de sphère privée», assure-t-elle. (ats/nxp)

Créé: 05.10.2014, 08h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.