Vendredi 28 février 2020 | Dernière mise à jour 09:42

Télécommunications 5G: les Verts vaudois appellent à la prudence

Pour les écologistes, il faut attendre les conclusions d'une étude de l'OFEV sur les effets de la 5G avant d'installer des antennes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Verts vaudois veulent un moratoire sur l'installation d'antennes pour la 5G dans le canton. Ils souhaitent d'abord connaître les conclusions de l'étude mandatée par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) sur cette thématique.

Alors que les résultats de cette recherche sur l'éventuelle dangerosité de cette technologie devraient être connus cet été, l'Office fédéral de la communication a déjà mis aux enchères les concessions pour l'exploitation de la 5G, regrettent jeudi les Verts vaudois dans un communiqué. Et de juger cette décision «précipitée et incompréhensible».

Ils en appellent donc au principe de précaution et vont écrire aux 309 communes vaudoises pour les rendre attentives aux risques liés aux antennes. Les écologistes vont leur demander de s'opposer à ce stade à tout projet sur leur territoire.

Sur le plan national, une pétition s'opposant à l'installation de la 5G circule. Le texte, signé jeudi sur la Toile par environ 27'000 personnes, met en avant les risques pour la santé et l'environnement. Selon les pétitionnaires, cette technologie peut provoquer des acouphènes, de la fatigue chronique, des troubles du sommel ou des vertiges. (ats/nxp)

Créé: 21.03.2019, 11h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.