Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:22

Manifestation Activistes du climat et paysans défilent à Berne

Réunis sous le slogan «L'alimentation est politique», plusieurs milliers de militants et agriculteurs ont manifesté dans la capitale fédérale samedi.

Vidéo: Activistes du climat et agriculteurs manifestent à Berne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Activistes du climat et paysans ont manifesté conjointement à Berne samedi pour réclamer une «Agriculture du Futur» sociale, solidaire et plus respectueuse de la nature. Selon les organisateurs, 4500 personnes ont répondu à l'appel sur la Place fédérale.

Le droit à une alimentation saine

L'alliance «Agriculture du Futur» a été créée par de jeunes activistes soucieux des changements climatiques. Elle bénéficie du soutien d'une trentaine d'organisations agricoles comme Uniterre et l'association des petits paysans, agro-alimentaires et écologistes comme Greenpeace ou oeuvres d'entraide comme Pain pour le prochain.

Sous le slogan «L'alimentation est politique», les participants ont exigé le droit à une alimentation saine et de qualité pour toutes et tous.

A leurs yeux, le réchauffement climatique, l'injustice sociale et l'échec politique ont conduit à une agriculture pratiquée au détriment de la nature et des agriculteurs. Le but de l'agriculture actuelle n'est plus de nourrir la population mais de générer du profit pour les quelques géants de l'agro-alimentaire, estime «Agriculture du Futur».

Agriculteurs pris au piège

L'alliance souligne que la transformation agricole qu'elle exige n'est pas dirigée contre les paysans. Ce ne sont pas les agriculteurs et agricultrices qui détruisent l'environnement: ils sont piégés par la routine agricole et les conditions de marché.

Pour Agriculture du Futur, il est nécessaire d'accroître clairement la promotion des systèmes d'agriculture biologique et régénérative, de renoncer aux pesticides synthétiques, de réduire le nombre du bétail, d'établir la vérité des coûts et d'imposer des exigences sociales et écologiques contraignantes pour les produits importés. (ats/nxp)

Créé: 22.02.2020, 17h52

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.