Lundi 16 septembre 2019 | Dernière mise à jour 22:04

Bienne Alain Berset rend visite en jeans à Thomas Hirschhorn

Le ministre de la Culture a passé trois heures en famille sur la Robert Walser-Sculpture.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'absence d'une garde rapprochée en a étonné plus d'un, vendredi sur la Robert Walser-Sculpture de l'artiste contemporain Thomas Hirschhorn, devant la gare de Bienne. Enfin: pour ceux qui ont reconnu le Conseiller fédéral Alain Berset, venu en famille et en jeans visiter la Robert Walser-Sculpture.

Avec son épouse Muriel, le Conseiller fédéral Berset a passé trois heures sur la plate-forme en palettes. Selon Ruth Gilgen, porte-parole de la manifestation, le Conseiller fédéral s'est déclaré «impressionné par la diversité des événements et le public mixte».

Pas de commentaire

«Conformément à l'intention de l'œuvre d'art, il s'est retrouvé en conversation avec de nombreux visiteurs et participants», rapporte Ruth Gilgen. Mais le Conseiller fédéral n'a pas souhaité faire de commentaire au «Matin», prétextant que sa visite était privée.

L'échange avec l'artiste Thomas Hirschhorn a été qualifié d'«intensif». Avant Alain Berset, l'ancien Conseiller fédéral (2004-2010) Hans-Rudolf Merz s'est déplacé à Bienne le mois dernier pour rendre hommage à Robert Walser, un écrivain biennois mort en 1956 dans sa commune d'Herisau (AR).

À deux semaines de son terme, la Robert Walser-Sculpture présente un programme quotidien gratuit de plus en plus dense de 10 heures à 22 heures, pour un nombre croissant de visiteurs.

Créé: 24.08.2019, 14h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.