Mercredi 11 décembre 2019 | Dernière mise à jour 17:00

Fribourg Antispécistes contre un élevage de saumons

Des manifestations menées par des antispécistes ont eu lieu samedi dans la ville de Fribourg. Ils s'opposent au développement d'un élevage piscicole.

Les manifestants ont protesté contre le premier feu vert donné par les habitants de Grandvillard.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une soixantaine d'antispécistes ont manifesté samedi à Fribourg pour protester contre le développement d'un élevage piscicole à Grandvillard. Ce dernier abriterait des dizaines de milliers de saumons, selon l'association PEA - Pour l'égalité animale.

«Les poissons n'auraient alors pour seul environnement qu'un bassin de béton», ont dénoncé les manifestants qui s'exprimaient sur la place Georges-Python. Plus généralement, l'association PEA revendique la fin de l'exploitation des animaux aquatiques.

La manifestation voulait protester contre le premier feu vert donné par les citoyens de Grandvillard (FR) au développement de l'élevage piscicole. «Si le projet devait aboutir, il bafouerait les émotions complexes et le besoin de liberté d'environ 170'000 saumons chaque année», expliqué Fabien Truffer, porte-parole de l'association.

La présence à Fribourg s'inscrit dans le contexte de la Journée internationale pour la fin de la pêche. Initiée il y a trois ans par l'association PEA et soutenue par plus de 150 associations dans le monde, la démarche a donné lieu samedi à plus de 100 événements autour du globe. (ats/nxp)

Créé: 30.03.2019, 15h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.