Vendredi 3 avril 2020 | Dernière mise à jour 06:12

Curiosité Avis aux amateurs: cette pizza coûte 580 francs!

Une pizza frôlant les 600 francs? C’est possible, même en temps de crise! Ça se passe derrière la gare Cornavin, au cœur du quartier des Grottes, à Genève. Un prix plutôt surprenant pour un plat à vocation populaire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Que contient donc cette pizza proposée par le restaurant Don Corleone pour coûter aussi cher? «Des tomates cerises, de la mozzarella de bufflonne, du cœur de saumon et 50?grammes de caviar», explique Mohamed Benimam, le patron des lieux. «C’est la plus chère de Suisse», s’amuse le restaurateur. Plutôt content du prix extravagant de sa galette et de cette trouvaille qui fait parler de son restaurant. «C’est évidemment un coup marketing. Mon idée est de faire venir des gens fortunés dans ce quartier populaire.»

Pari réussi? Malgré un prix prohibitif pour la majorité des clients, cette pizza très spéciale s’est vendue une vingtaine de fois depuis l’ouverture de l’établissement à la fin 2009, assure le tenancier. Comme un midi où un couple de ressortissants russes s’est engouffré dans le restaurant après avoir garé la Bentley sur le trottoir. Au menu des tourtereaux: deux pizzas Vito Corleone – celle a 580?francs donc – et deux bouteilles de champagne Cristal. La valeur de ce breuvage à l’unité? 590?francs. Une belle addition à faire pâlir d’envie tous les restaurateurs de la place.

A l’évocation de cette appréciable clientèle, Mohamed Benimam en a encore les yeux qui pétillent. «Les temps sont durs pour beaucoup de monde, mais Genève reste une ville où vous avez beaucoup des gens prêts à dépenser leur argent.» Ce n’est pas pour rien que la maison a mis en place un service de voiturier. De quoi donner un petit côté select à l’endroit. Pour les citoyens moins fortunés, le restaurant de Mohamed Benimam propose une pizza quasi identique à son produit phare. Seul le dosage est différent: 20?grammes de caviar. Il ne vous en coûtera «que» 180 francs.

Reste que pour les puristes, utiliser du caviar comme ingrédient à pizza relève d’une faute de goût difficilement pardonnable. «Le caviar se déguste bien froid, explique Tatiana de chez Caviar House & Prunier à Genève. Poser du caviar sur un plat chaud altère son goût. Mais chacun est libre de le manger comme il l’entend…»

Créé: 16.02.2012, 07h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.