Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 13:44

Législation Berne n'interdit pas tous les animaux dans les cirques

Le Conseil fédéral ne veut pas interdire certaines espèces dans les cirques et autres spectacles itinérants. Seuls les animaux incompatibles avec les déplacements sont concernés par la nouvelle loi.

Les girafes figurent sur la liste des interdictions.

Les girafes figurent sur la liste des interdictions. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La législation suisse en matière de protection des animaux est l'une des plus sévères du monde. Fort de ce constat, Berne ne veut pas interdire tous les animaux dans les cirques.

L'idée émane de la conseillère nationale Isabelle Chevalley (PVL/VD). Dans près de 30 pays, dont 16 de l'Union européenne, il existe des interdictions partielles ou totales de détention d'animaux pour des cirques itinérants.

Parmi les espèces incompatibles avec les déplacements figurent, selon elle, les rhinocéros, les girafes, les grands singes, les lynx, les loups, les ours ou les pingouins.

Les responsables des cirques suisses ont déjà renoncé à prendre certains animaux en tournée, répond ce jeudi 21 mai le gouvernement.

Le vétérinaire peut intervenir

Les cirques ont besoin d'une autorisation pour pouvoir détenir des animaux sauvages à titre professionnel, rappelle-t-il en soulignant que les exigences pour la détention d'animaux sauvages sont beaucoup plus détaillées en Suisse que dans d'autres pays.

Un tour de vis supplémentaire a été édicté en mars. Les dimensions des enclos intérieurs et extérieurs des cirques doivent correspondre aux dimensions minimales fixées pour ceux des zoos.

Des exceptions sont possibles, mais à condition que les animaux puissent avoir, au moins trois fois par jour, des occupations propres à l'espèce et répondant à leurs besoins. Le vétérinaire cantonal peut en tout temps intervenir en cas de non-respect des dispositions légales. (ats/nxp)

Créé: 21.05.2015, 13h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.