Samedi 18 août 2018 | Dernière mise à jour 22:57

Vacances Camper dans un car de police? C'est possible!

La startup bâloise myCamper débarque en Suisse romande avec sa plateforme de location entre particuliers et ses véhicules insolites.

Vidéo: Laura Juliano

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un air de vacances flotte sur le camping du Lac de Gumefens, dans le canton de Fribourg. Euphoriques, Estelle et Maxime ont récupéré leur camping-car pour entamer une virée dans le sud de la France avant de le céder à de nouveaux locataires.

À 22 et 28 ans, le jeune couple a trouvé un moyen simple de s'offrir ce véhicule, sans se ruiner. «Quand on ne l'utilise pas, on le loue sur MyCamper, explique Maxime Descuves. Cela nous permet d'amortir les coûts. Et contrairement à une agence professionnelle, on n'a pas à payer de frais de location quand on ne le loue pas.» Depuis l'acquisition de leur bijou en juin dernier, ils l'ont déjà loué six fois en six semaines. Leur tarif en haute saison? 1200.- par semaine avec 1500 kilomètres inclus.

Une nuit avec le Che dans un car de police

Lancée par la start-up bâloise homonyme en 2015, le site qui se présente comme un «Airbnb du camping-car» commence à se faire un nom en Suisse romande. «Sur les 400 véhicules inscrits sur notre réseau, on en a déjà une quinzaine en Suisse romande et ça ne fait qu'augmenter depuis le début de l'été», note Sarah Hollederer, responsable pour la Suisse romande.

Camion de pompier réaménagé, voitures anciennes, bus ayant appartenu à l'Etat ou car de police pimpé: certains véhicules insolites remportent un franc succès. C'est le cas d'un Volkswagen Transporter T4 qui appartenait à la police zurichoise et qui a été retapé par un propriétaire créatif.

«Il est fan des Lions de Zurich et sa femme de Che Guevara», souligne Sarah Hollederer en désignant les images ornant la carrosserie. Et d'ajouter: «Les portières coulissantes ont été équipées de hublots bleus, le plafond, de lumières disco, il y a une enceinte très puissante sous les sièges et un lit deux places que l'on peut étendre à l'arrière.» Celui qui voudra passer une nuit dans ce véhicule haut en couleur devra débourser 125.-

Une communauté de passionnés

La start-up assure le véhicule du propriétaire durant la période de location, à condition qu'il ait moins de 25 ans. Le loueur fixe lui-même son tarif. En haute saison, les prix varient entre 100.- et 240.- par jour.

«Le camping chez des loueurs professionnels devient de plus en plus cher, donc c'est une façon de le rendre plus accessible à tout le monde, note la responsable. Mais aussi de créer une communauté autour de cette passion, notamment à travers des événements que l'on organise pour tous les propriétaires de myCamper chaque année.»

(Le Matin)

Créé: 09.08.2018, 16h59

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.