Jeudi 15 novembre 2018 | Dernière mise à jour 00:48

Santé Ce dimanche, ils diront «stop» à la clope

Plus de 400 Romands écraseront leur dernière cigarette le 4 novembre avant minuit, dans le cadre du programme «J'arrête de fumer». Rencontre en vidéo.

Vidéo: Laura Juliano

Suivez la série vidéo

Chaque semaine, «Le Matin» retrouvera quatre participants au programme pour prendre des nouvelles de leur sevrage et faire le point avec un médecin spécialisé en tabacologie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Préserver sa voix de chanteur, donner le bon exemple à son petit fils ou retrouver du souffle pour se mettre au sport: ils ont tous plus d'une bonne raison d'arrêter le tabac. Et ils sont plus déterminés que jamais.

Une expérience de groupe

Au total, 425 Romands se sont inscrits au programme «J'arrête de fumer» sur Facebook, chapeauté par des experts de la santé. Tous éteindront leur dernière cigarette ce dimanche 4 novembre. Sur la page du groupe, ils pourront échanger leurs expériences jour après jour et bénéficier de conseils personnalisés. Pour beaucoup d'entre eux, le soutien d'une communauté était le dernier coup de pouce qui leur manquait pour sauter le pas.

Un robot qui double vos chances

Le programme, d'une durée de quatre mois a été mis en place en 2012 par la start-up romande ObeeOne et la Haute Ecole Spécialisée HES-SO Valais. Cette année, il s'est doté d'un robot capable de donner des conseils sur mesure en cas de crise de manque. Une innovation qui porte ses fruits puisque le taux de réussite a doublé, soit le nombre de participants restés non-fumeurs six mois après le programme.

«Ce robot fait des miracles! Nous sommes passés d'un taux de réussite de 13,5% à 25,2%, souligne Roland Savioz, administrateur du programme. Ce qui place cette méthode dans le haut du classement international des méthodes de sevrage tabagique, juste derrière la consultation avec prescription de Champix (la varénicline en suisse).»

(Le Matin)

Créé: 02.11.2018, 17h43

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.