Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 22:05

Polémique Christoph Blocher sévèrement critiqué outre-Sarine

Le vice-président de l'UDC juge que «les Romands ont une conscience nationale plus faible». Des voix alémaniques lui répondent, parfois vertement.

Les propos de Christoph Blocher sur les Romands suscitent un lot de critiques en Suisse.

Les propos de Christoph Blocher sur les Romands suscitent un lot de critiques en Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Christoph Blocher a déclenché une tempête qui dépasse le Röstigraben après avoir regretté le rejet par les cantons romands de l'initiative de l'UDC. Dans l'interview parue mercredi 12 février dans la Basler Zeitung, il estimait que «les Romands ont toujours eu une conscience nationale plus faible».

De Henri Dunant à Max Petitpierre

Des voix alémaniques ont jugé ces propos inacceptables. A la Neue Zürcher Zeitung, Chirstophe Büchi juge que «la Romandie a peut-être moins de lutteurs, de lanceurs de drapeaux ou de Pierre d'Unspunnen, mais que ce n'est pas un barème de conscience suisse».

Il rappelle surtout que la Suisse romande a toujours été à la pointe de la Suisse moderne. «Qui a dirigé les forces de la Confédération dans la guerre du Sonderbund? Le général genevois Guillaume-Henri Dufour. Qui a fondé la Croix-Rouge et créé la tradition humanitaire de la Suisse? Le Genevois Henri Dunant. Qui a dirigé l'armée durant la Seconde Guerre Mondiale? Le général vaudois Henri Guisan. Qui a instauré la politique de neutralité active après cette seconde guerre? Le Neuchâtelois Max Petitpierre. Grâce à une conscience nationale plus faible?»

L'histoire contre Blocher

L'historien Hans-Ulrich Jost qui enseigne à l'Université de Lausanne remet les propos de Christoph Blocher dans le contexte de l'histoire qui a vu les cantons romands traités sur un pied d'inégalité jusqu'en 1815. Mais pour lui, les Romands n'ont pas de conscience nationale plus faible: les Radicaux romands étaient à la pointe de la création de la Suisse moderne, rappelle-t-il dans le Tages Anzeiger.

Pour le professeur, les propos du vice-président de l'UDC tiennent plus d'une politique d'exclusion qui vise tous ceux qui ne collent pas à la vision de la Suisse voulue par le parti: conservateur à l'intérieur et agressif à l'extérieur.

Les lecteurs désapprouvent

Les réactions négatives n'ont pas manqué non plus sur le site de la Basler Zeitung, ses lecteurs désapprouvant la remarque de Christoph Blocher. «Propos innommables envers les Romands. Dignes d'un Berlusconi» juge Tobias Suter.

«Les Romands sont nos compatriotes. Nous sommes la nation du consensus: Monsieur Blocher, ne mettez pas tout çà en danger», ajoute Jürg Walter Meyer. «Honte à vous, Blocher!» s'exclame en français Gregor Meyer.

Créé: 13.02.2014, 12h20

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.