Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 04:38

Suisse Des apprentis impliqués dans 25'000 accidents

Si le risque d'accident professionnel est plus élevé pour les apprentis que pour les autres collaborateurs, il est toutefois généralement moins grave.

Près de 40% des accidents touchant des apprentis se produisent pendant un travail manuel ou avec une machine.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un apprenti sur huit est victime d'un accident de travail. Le nombre total d'accidents impliquant des apprentis, également durant leurs loisirs, est d'environ 25'000 par année, indique lundi la Suva. Deux d'entre eux sont fatals.

Les apprentis ont deux fois plus d'accidents durant leurs loisirs que pendant le travail, précise la Caisse nationale d'assurance accident dans un communiqué. Un manque d'expérience et une forte tendance à prendre des risques en sont les raisons.

La majorité des accidents se produisent en faisant du sport. Les sports les plus concernés sont le football, le ski et le snowboard. De nombreux apprentis sont aussi victimes d'accidents sur la route.

Dire stop en cas de danger

Quant au risque d'accident professionnel, il est plus élevé pour les apprentis que pour les autres collaborateurs. L'accident est toutefois généralement moins grave. La Suva explique cette différence par le respect de l'ordonnance interdisant d'employer des jeunes à des travaux dangereux. Près de 40% des accidents touchant des apprentis se produisent pendant un travail manuel ou avec une machine.

Dans le cadre de la campagne «Apprentissage en toute sécurité», la Suva met à disposition des supports de formation et des moyens d'action axés sur la pratique. Les apprentis doivent savoir qu'ils ont le droit de dire stop en cas de danger, conclut la Caisse nationale d'assurance accident. (ats/nxp)

Créé: 19.08.2019, 10h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.