Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 20:00

Winterthour Des fans de foot cagoulés attaquent la police

Des supporters du FC St-Gall, frustrés par la défaite de leur équipe, ont déversé leur haine sur plusieurs policiers zurichois vendredi soir. Une femme a été blessée.

Les policiers ont dû tirer à plusieurs reprises des balles en caoutchouc pour calmer le jeu.

Les policiers ont dû tirer à plusieurs reprises des balles en caoutchouc pour calmer le jeu. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des supporters partiellement cagoulés du FC St-Gall, déçus de la défaite de leur équipe, ont attaqué plusieurs policiers vendredi soir après un match de Coupe de Suisse de football à Winterthour (ZH). Les forces de l'ordre ont été attaquées par divers projectiles et ont riposté avec des balles en caoutchouc. Une femme a été blessée.

Les policiers ont dû tirer à plusieurs reprises des balles en caoutchouc pour calmer la situation, a annoncé la ville de Winterthour dans la nuit de vendredi à samedi. Certains perturbateurs ont également endommagé au moins une voiture et plusieurs vélos.

La situation s'est calmée peu après 23 heures. Les fans ont quitté Winterthour dans un train spécial. Une femme a été légèrement blessée dans le cadre de l'intervention policière. Selon les autorités, la marche des supporters s'était déroulée dans le calme jusqu'au stade de la Schützenwiese. Les supporters des deux équipes avaient été séparés par la police. (ats/nxp)

Créé: 14.09.2019, 07h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.