Jeudi 2 avril 2020 | Dernière mise à jour 00:54

Albristhorn (BE) Deux skieurs chutent et l'un se tue

Deux randonneurs à ski ont glissé et fait une chute à l'Albristhorn, dans le canton de Berne, samedi.

Une vue de l'Albristhorn, dans le canton de Berne.

Une vue de l'Albristhorn, dans le canton de Berne. Image: Police cantonale bernoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Albristhorn, au-dessus de Sankt Stephan dans l'Oberland bernois, a été le théâtre samedi de deux accidents distincts de randonneurs à ski, dont un mortel. Un Fribourgeois de 48 ans a perdu la vie.

Les deux accidents sont survenus indépendamment l'un de l'autre et à dix minutes d'intervalle samedi peu avant 14 heures. D'après les premières informations, les deux hommes étaient en train de descendre, chacun de son côté, depuis l'Albristhorn dans des conditions de neige difficiles. En l'espace de dix minutes, les deux hommes ont tous les deux glissé et fait une chute, rapporte la police bernoise dimanche dans un communiqué.

Le Suisse domicilié dans le canton de Fribourg a été retrouvé sans vie. L'autre randonneur, dont la police ne précise par l'identité, a été héliporté grièvement blessé à l'hôpital. Une enquête a été ouverte sous la conduite du Ministère public régional Oberland pour clarifier les circonstances exactes des incidents, note encore la police cantonale.

(ats/nxp)

Créé: 16.02.2020, 16h34

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.