Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 01:20

Argovie La soirée barbecue dans le garage finit aux urgences

La fumée d'un barbecue a intoxiqué huit personnes samedi soir à Leibstadt (AG) lors d'une pendaison de crémaillère. Le gril se trouvait dans un garage avec la porte fermée.

Les huit personnes amenées à l'hôpital par les secouristes ne sont pas en danger de mort. (Photo d'illustration)

Les huit personnes amenées à l'hôpital par les secouristes ne sont pas en danger de mort. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une soirée barbecue samedi soir à Leibstadt (AG) s'est terminée à l'hôpital pour huit de ses protagonistes. Ils avaient placé leur gril dans un endroit insuffisamment aéré et ont été intoxiqués par la fumée.

L'incident s'est produit au cours d'une pendaison de crémaillère, a indiqué dimanche la police cantonale argovienne. Le gril a été allumé à l'extérieur, puis amené dans le garage de la maison. La porte principale était entrouverte et une porte latérale ouverte, mais cela s'est avéré insuffisant.

Les services médicaux d'urgence ont été informés à 21h15 que deux des vingt fêtards s'étaient effondrés et que d'autres se plaignaient. Les secouristes et les pompiers ont finalement amené huit personnes à l'hôpital, victimes d'une intoxication par la fumée. Personne ne se trouve en danger de mort. (ats/nxp)

Créé: 02.02.2020, 12h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.