Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 03:09

Piratage Il blanchit en Suisse l'argent des cybercriminels

Une banque en Floride a été délestée de 7 millions de dollars après une cyberattaque. L'argent dérobé a ensuite été caché dans un compte en Suisse pour être blanchi.

Pour ne pas éveiller les soupçons, les pirates ont dissimulé leur forfait en inondant la banque d'attaques système qui ralentissent le réseau.

Pour ne pas éveiller les soupçons, les pirates ont dissimulé leur forfait en inondant la banque d'attaques système qui ralentissent le réseau. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'histoire commence en novembre 2012, lorsque le système informatique de la Warrington Bank en Floride est victime d'une intrusion. Les hackers dérobent les identifiants d'une caissière avec lesquels ils opèrent plusieurs virements. Ils parviennent au total à détourner près de 7 millions de dollars, qu'ils dissimulent dans un compte d'une banque à Zurich.

Pour ne pas éveiller les soupçons, les pirates dissimulent leur forfait en inondant la banque d'attaques système qui ralentissent le réseau. Le larcin ne sera ainsi découvert qu'une semaine plus tard.

Les autorités zurichoises mettent nettement moins de temps à identifier le détenteur du compte, un Moldave de 38 ans qui a six différents passeports. Il possède également de nombreux ordinateurs ainsi qu'une demi-douzaine de comptes dans diverses banques suisses.

Un peu moins de 5 millions pour la justice

Il peut ainsi blanchir, via de multiples transactions, de l'argent pour le compte de commanditaires qui restent dans l'ombre. Les transferts atteignent près de 200 millions de francs. Arrêté, l'homme a reconnu qu'il s'agissait de fonds de provenance criminelle, mais n'a rien voulu dire de plus.

Son procès à Zurich n'a duré que quelques minutes. Outre une peine de prison, il a été condamné à une amende de 1,5 million de francs. Il sera par la suite expulsé. Mais la justice peut se frotter les mains puisqu'elle a saisi près de 12 millions de francs, dont sept ont été restitués à la banque de Floride. Le reste, une fois déduits tous les frais de procédure et autres, sera versé à la caisse du tribunal.

Créé: 10.07.2014, 12h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.