Lundi 23 juillet 2018 | Dernière mise à jour 02:58

Argovie Il est retrouvé dans l'Aar 17 ans après sa disparition

Des ouvriers ont sorti de la rivière à Brugg (AG) une voiture dans laquelle se trouvait un homme porté disparu depuis 2001.

La voiture, repêchée après un séjour de 17 ans dans l'eau.

La voiture, repêchée après un séjour de 17 ans dans l'eau. Image: Police cantonale argovienne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Macabre découverte pour des ouvriers lundi dans l'Aar près de Brugg (AG). Ils ont retrouvé une voiture échouée sur un banc de sable de la rivière dans laquelle se trouvait le conducteur encore attaché à son siège, selon un lecteur de 20 Minuten qui se trouvait sur les lieux.

La police cantonale argovienne a confirmé les faits. Une auto contenant une personne a bel et bien été retrouvée pleine de gravats et de boue. «Mais quand un corps reste si longtemps dans l'eau, il est très difficile de l'identifier», a d'abord expliqué le porte-parole Bernhard Graser.

Il faut dire que le cadavre séjournait dans l'eau depuis 17 ans. La police est pourtant parvenue très vite à savoir qui était le conducteur. En effet, la plaque d'immatriculation ainsi que la consultation du registre des personnes disparues ont permis d'identifier le conducteur. Il s'agirait d'un homme né en 1928 qui était porté disparu avec sa voiture depuis 2001. Il avait été activement recherché après sa disparition.

Les forces de l'ordre pensaient à l'époque à un suicide. Mais les circonstances de sa mort sont encore peu claires et l'enquête est toujours en cours. Il n'y aurait pour l'heure aucun signe de crime, selon la police qui a prévenu la veuve de la victime.

(nxp)

Créé: 12.07.2018, 16h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.