Vendredi 13 décembre 2019 | Dernière mise à jour 08:23

Service Il restera 150 cabines téléphoniques jusqu'à nouvel ordre

Swisscom a démonté ses publiphones, mais la Société Générale d’affichage conserve les siens.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quand Swisscom a annoncé que la Suisse n’a désormais plus de cabine téléphonique, la dernière ayant été démontée jeudi à Baden (AG), l'opérateur n'a pas comptabilisé les 150 cabines cylindriques et transparentes de la Société Générale d’affichage (SGA).

«Les cabines présentes à Bienne et dans des villes comme Zürich ou encore Bâle et qui sont entièrement vitrées et rondes ne sont pas des cabines Swisscom», insiste la porte-parole de Swisscom, Alicia Richon.

Ces cabines rondes appartiennent à la SGA. «Elles n’affichent d’ailleurs pas de branding Swisscom», relève Alicia Richon.

Depuis 1930

Le fonctionnement et l'entretien des 150 «Telecabs 2000» de la SGA sont financés par la publicité qui s'y affiche. Ces cabines au design primé resteront actives sur le territoire national «jusqu'à nouvel ordre», selon Nadja Mühlemann, porte-parole de la SGA, en évoquant «une tradition qui dure depuis 1930»,

Les appels sont offerts sur le réseau suisse par la Société générale d'affichage et ceux qui veulent téléphoner à l'étranger doivent utiliser une carte prépayée. Certains utilisateurs entrent dans la cabine un smartphone à la main, pour être à l'abri de la pluie, du vent ou du bruit.

Vincent Donzé

Créé: 29.11.2019, 19h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.