Vendredi 17 août 2018 | Dernière mise à jour 00:56

Vaud Invasion de fourmis exotiques à Cully

Une colonie de fourmis originaire du sud de la Méditerranée a envahi le cimetière de Cully (VD). La Tapinoma magnum occupe environ deux hectares. L'alerte a été donnée en août 2017 dans la garderie située sous l'église du village.

Jusqu'à présent, la Tapinoma magnum n'a été vue que dans trois pays d'Europe du Nord, en Allemagne (2009), aux Pays-Bas (2013) et en Belgique (2014).

Jusqu'à présent, la Tapinoma magnum n'a été vue que dans trois pays d'Europe du Nord, en Allemagne (2009), aux Pays-Bas (2013) et en Belgique (2014). Image: April Nobile - AntWeb.org

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Certains habitants ont aussi trouvé cette petite bête dans leur maison, a dit à l'ats Evelyne Marendaz-Guignet, municipale de l'Urbanisme et du Développement durable à Bourg-en-Lavaux. Les fourmis sont probablement arrivées via une plante en pot importée de la Méditerranée.

La municipalité a mis en place, avec des spécialistes, un suivi. Dans un premier temps, il s'agit de contenir la colonie, de la surveiller, précise Mme Marendaz-Guignet confirmant une information parue jeudi dans 24heures. Un chantier se trouvant dans le périmètre concerné s'est vu interdire de déplacer la terre afin de ne pas propager l'espèce.

Conserver la faune locale

Ensuite, il faudra trouver un moyen de l'endiguer, voire de l'éradiquer si possible, indique le spécialiste des fourmis Daniel Cherix. Cette espèce possède des «armes chimiques redoutables», plus puissantes que d'autres espèces invasives. Elle va donc dominer les fourmis locales et influencer la biodiversité.

Le biologiste a déjà constaté des dégâts dans les potagers alentour. Selon lui, elle ne représente toutefois pas de danger pour l'homme. «Elles ne piquent pas et ne transmettent pas de maladies, mais elles peuvent mordiller».

Résistante au froid

Contrairement aux fourmis indigènes, celles de la Méditerranée ne sont pas entrées en hivernation. Elles étaient encore actives en novembre par 6 degrés. La colonie résiste bien au gel et chaque nid peut abriter 350 reines. Ces «particularités impressionnantes» font de la Tapinoma magnum une espèce extrêmement invasive.

Jusqu'à présent, elle n'a été vue que dans trois pays d'Europe du Nord, en Allemagne (2009), aux Pays-Bas (2013) et en Belgique (2014). Ce n'est que sous ces latitudes que cette fourmi développe ses caractéristiques d'envahisseur. Elle apprécie particulièrement les villes et les milieux modifiés par l'homme, précise M. Cherix. (ats/Le Matin)

Créé: 15.02.2018, 14h11

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.