Dimanche 29 mars 2020 | Dernière mise à jour 23:51

Suisse Keller-Sutter accueille la ministre néerlandaise

La ministre néerlandaise des migrations a été reçue à Berne, jeudi, par la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter.

La conseillère fédérale a notamment présenté à Ankie Broekers-Knol les procédures d'asile accélérées, appliquées en Suisse.

La conseillère fédérale a notamment présenté à Ankie Broekers-Knol les procédures d'asile accélérées, appliquées en Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter a reçu jeudi à Berne la ministre néerlandaise des migrations Ankie Broekers-Knol pour une réunion de travail. L'occasion pour la ministre de justice et police helvétique de plaider à nouveau pour une réforme durable du régime de Dublin.

Il faut rendre le système plus juste et plus résistant aux crises. Une répartition équitable des responsabilités, une plus grande solidarité entre les Etats Dublin et un renforcement de la protection des frontières extérieures de l'espace Schengen sont indispensables, a argumenté la libérale-radicale.

La conseillère fédérale a aussi présenté à Ankie Broekers-Knol les procédures d'asile accélérées, appliquées dans toute la Suisse depuis le 1er mars 2019. La ministre néerlandaise a pu se faire une idée en situation réelle durant une visite du centre fédéral pour requérants d'asile de Berne avec le secrétaire d'Etat aux migrations Mario Gattiker, a communiqué le Département de justice et police. (ats/nxp)

Créé: 20.02.2020, 16h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.