Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 11:42

Compagnie L'amour de Minou et Médor coûte toujours plus

Selon un classement international, la Suisse est 4e dans les dépenses par personne pour les animaux de compagnie, derrière les Américains, les Britanniques et les Français.

En Suisse, on dépense en moyenne 80 francs par habitant et par année pour entretenir nos animaux de compagnie. La moitié moins qu'aux Etats-Unis.

En Suisse, on dépense en moyenne 80 francs par habitant et par année pour entretenir nos animaux de compagnie. La moitié moins qu'aux Etats-Unis. Image: istock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un jour après la Saint-Valentin, il faut rappeler que pour beaucoup l'amour des animaux domestiques compte autant, si ce n'est plus que celui du conjoint humain...

Le site «The Economist» publie le classement des pays qui dépensent le plus par habitant pour Minou ou Médor. C'est aux Etats-Unis, que le marché est le plus florissant. Deux ménages sur trois ont un ou des animaux de compagnie et ce sont les chiens qui sont les plus prisés. On en compte quatre à cinq fois plus que les chats.

80 francs par personne en Suisse

En moyenne, aux Etats-Unis en 2019, les Américains ont dépensé l'équivalent de 160 francs suisses par personne pour leurs animaux de compagnie. Les Britanniques arrivent en deuxième position avec 93 francs, suivis des Français avec 87 francs.

Les Suisses ne sont juste pas sur le podium avec environ 80 francs, soit tout de même un chiffre d'affaires globale de 650 millions de francs pour le pays.

Un marqueur de l'enrichissement

Selon l'observateur du marché «Euromonitor International», le marché des soins pour animaux de compagnie a augmenté de plus de 66% au cours de la dernière décennie, tandis que l'économie mondiale n'a progressé que de 43%.

En 2019, les Américains ont dépensé plus de 52 milliards de dollars pour leurs petits protégés, contre 34 milliards de dollars en 2009. Pour «The Economist», qui commente ces chiffres, cette tendance à la hausse est un marqueur clair de l'enrichissement des ménages.

Le collier Louis Vuitton

Durant la même époque, un sondage réalisé en 2015 a révélé que 95% des propriétaires d'animaux de compagnie américains considéraient leurs animaux comme faisant partie de la famille, contre 88% en 2007. La nourriture se taille la plus grande part du marché, mais plus de 18 milliards de dollars sont dépensés en fournitures et accessoires spécifiques comme des colliers connectés qui mesurent l’activité physique, des roues d'exercice pour les chats, des assurances santé et bien sûr la garde-robe.

Au Royaume-Uni, par exemple, la marque «Barbour» propose une gamme de luxe de vestes et d'accessoires pour chiens. Même «Louis Vuitton» propose des colliers pour environ 400 dollars. Un cadeau idéal pour la Saint-Valentin...

Ce Yorkshire Terrier britannique porte un ensemble de chez Barbour...

E. F.

Créé: 15.02.2020, 14h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.