Lundi 25 mars 2019 | Dernière mise à jour 03:22

Carnet noir L'éminent prof de droit Andreas Auer est mort

Le professeur de droit constitutionnel et spécialiste du fédéralisme, Andreas Auer, a rendu l'âme vendredi à l'âge de 70 ans.

Andreas Auer a fondé le Centre universitaire de droit international humanitaire à Genève et le Centre d'études et de documentation sur la démocratie directe (C2D) basé à Aarau.

Andreas Auer a fondé le Centre universitaire de droit international humanitaire à Genève et le Centre d'études et de documentation sur la démocratie directe (C2D) basé à Aarau. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le professeur de droit constitutionnel Andreas Auer est décédé vendredi à Genève à l'âge de 70 ans. Cet éminent spécialiste de la démocratie et du fédéralisme a été à l'origine de la révision totale de la Constitution genevoise.

Le décès du professeur Auer a été annoncé dans des avis mortuaires parus lundi dans plusieurs journaux. Originaire des Grisons, Andreas Auer a travaillé pendant 28 ans, de 1980 à 2008, à l'Université de Genève avant d'intégrer celle de Zurich.

Il a notamment fondé le Centre universitaire de droit international humanitaire à Genève et le Centre d'études et de documentation sur la démocratie directe (C2D) actuellement basé à Aarau. A Genève, il est reconnu comme l'instigateur du processus qui a conduit l'élaboration et à l'adoption d'une nouvelle Charte fondamentale en 2012.

Le professeur, qui signait souvent des chroniques dans les journaux, s'est aussi impliqué sur la scène politique. Il a participé au lancement de l'initiative Rasa («Sortons de l'impasse») qui visait à annuler le vote du 9 février 2014 contre l'immigration de masse. En 2016, il est monté au front avec d'autres professeurs de droit contre l'initiative UDC «pour le renvoi effectif des criminels étrangers». (ats/nxp)

Créé: 10.12.2018, 11h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters