Jeudi 23 mai 2019 | Dernière mise à jour 02:50

Carnet noir L'éminent prof de droit Andreas Auer est mort

Le professeur de droit constitutionnel et spécialiste du fédéralisme, Andreas Auer, a rendu l'âme vendredi à l'âge de 70 ans.

Andreas Auer a fondé le Centre universitaire de droit international humanitaire à Genève et le Centre d'études et de documentation sur la démocratie directe (C2D) basé à Aarau.

Andreas Auer a fondé le Centre universitaire de droit international humanitaire à Genève et le Centre d'études et de documentation sur la démocratie directe (C2D) basé à Aarau. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le professeur de droit constitutionnel Andreas Auer est décédé vendredi à Genève à l'âge de 70 ans. Cet éminent spécialiste de la démocratie et du fédéralisme a été à l'origine de la révision totale de la Constitution genevoise.

Le décès du professeur Auer a été annoncé dans des avis mortuaires parus lundi dans plusieurs journaux. Originaire des Grisons, Andreas Auer a travaillé pendant 28 ans, de 1980 à 2008, à l'Université de Genève avant d'intégrer celle de Zurich.

Il a notamment fondé le Centre universitaire de droit international humanitaire à Genève et le Centre d'études et de documentation sur la démocratie directe (C2D) actuellement basé à Aarau. A Genève, il est reconnu comme l'instigateur du processus qui a conduit l'élaboration et à l'adoption d'une nouvelle Charte fondamentale en 2012.

Le professeur, qui signait souvent des chroniques dans les journaux, s'est aussi impliqué sur la scène politique. Il a participé au lancement de l'initiative Rasa («Sortons de l'impasse») qui visait à annuler le vote du 9 février 2014 contre l'immigration de masse. En 2016, il est monté au front avec d'autres professeurs de droit contre l'initiative UDC «pour le renvoi effectif des criminels étrangers». (ats/nxp)

Créé: 10.12.2018, 11h30

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.