Mardi 16 juillet 2019 | Dernière mise à jour 16:26

Santé L'épidémie de grippe a débuté en Suisse

Les bébés et les enfants de moins de 5 ans sont les plus touchés par le virus. La maladie infectieuse est davantage répandue aux Grisons et au Tessin.

Les médecins ont rapporté 15,5 cas d'affections grippales pour 1000 consultations.

Les médecins ont rapporté 15,5 cas d'affections grippales pour 1000 consultations.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'épidémie de grippe a débuté en Suisse. Au cours de la deuxième semaine de janvier, 144 médecins du système de surveillance Sentinella ont rapporté 15,5 cas d'affections grippales pour 1000 consultations, indique l'Office fédéral de la santé publique mercredi sur son site.

Extrapolé à l'ensemble de la population, ce taux correspond à une incidence de 121 consultations dues à une affection grippale pour 100'000 habitants, alors que le seuil épidémique est fixé à 68 cas d'affections. L'épidémie est déclarée pour toutes les catégories d'âge, à l'exception des plus de 65 ans, où l'incidence est de 64 cas.

Avec 397 consultations pour 100'000 habitants, les Grisons et le Tessin sont les plus touchés. En Suisse romande, le virus est particulièrement virulent en Valais, dans les cantons de Vaud, de Genève et de Neuchâtel, où l'OFSP relève une incidence de 196 cas. La grippe sévit moins dans les cantons du Jura, de Berne et de Fribourg (71 cas). (ats/nxp)

Créé: 16.01.2019, 15h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.